23% des nourrissons français allaités jusqu'à 6 mois
23% des nourrissons français allaités jusqu'à 6 mois © Radio France

La France est l'un des pays d'Europe où le taux de l'allaitement maternel à la naissance est l'un des plus bas mais également où les mères allaitent le moins longtemps possible. Moins d'un quart des nourrissons français (23%) sont allaités jusqu'à 6 mois dont seulement la moitié de façon exclusive, selon une étude de l'InVs publiée mardi dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire. Or le Programme National Nutrition Santé recommande l'allaitement maternel de façon exclusive jusqu'à 6 mois et au moins jusqu'à 4 mois pour la santé des bébés.L'étude montre que si 74% des mères débutent un allaitement maternel à la maternité, 3 mois après la naissance seuls 39% des nourrissons sont toujours allaités dont 10% de façon exclusive, 11% de façon prédominante, tandis que 18% reçoivent également des préparations vendues dans le commerce.Quant à l'allaitement exclusif ou prédominant, il dure moins de trois semaines et demie chez la moitié des femmes.

A un an, le taux d'allaitement tombe à 9%

Selon l'InVS, la France fait partie des pays d'Europe où on allaite le moins à la naissance et le moins longtemps. En Norvège par exemple, 82% des nourrissons sont encore allaités par leur mère à 6 mois, mais 33% seulement aux Pays-Bas.Les chercheurs français veulent désormais identifier les raisons de retard de la France, pour se rapprocher des recommandations du Programme National Nutrition Santé.

Les femmes ne sont pas assez préparées à l'allaitement et les maternités de jouent pas complètement le jeu selon Sophie Guillaume, présidente du collège national des sages-femmes au micro de Valérie Cantié

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.