Une réplique de guillotine en chêne, acier et laiton du XIXème siècle est mise en vente chez Drouot à Paris ce mercredi.

Une guillotine en chêne, acier et laiton du XIX ème siècle
Une guillotine en chêne, acier et laiton du XIX ème siècle © Pestel-Debord

Cette guillotine en chêne, acier et laiton affiche sur son couperet deux plaques gravées de ces mots : 

"Armées de la République"

La guillotine, qui mesure 30 mètres de haut, est mise en vente chez Drouot à Paris ce mercredi.

Il s'agit d'une réplique. Cela signifie selon le commissaire priseur maître Prestel Debord "qu'elle n'a jamais servi".

Les avis des visiteurs de la vente sont partagés :

Même si c'est une réplique, ça ne donne pas du tout envie de l’avoir chez soi et de vivre avec ! Je me demande si on ne devrait pas la détruire. C’est quand même un objet qui symbolise beaucoup de choses très négatives et très pénibles historiquement !

De par sa construction, les techniques employées et la patine présentée, cette réplique de guillotine peut être datée du milieu du XIXème siècle. Les plaques gravées font en effet allusion au retour de la République et donc à la chute de la monarchie.

Je ne veux pas l'avoir chez moi, je ne l'achèterai jamais ! Mais ça a sa place dans un musée !

Cette guillotine est, selon Drouot, "de tradition familiale". Elle est estimée entre 5 000 € et 8 000 €. 

Guillotine du milieu du XIX ème siècle en vente chez Drouot
Guillotine du milieu du XIX ème siècle en vente chez Drouot © Radio France / Laurence Merride

C'est une vraie mécanique. J'ai vu la manivelle qui libère le cordon. C'est impressionnant !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.