[scald=105457:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La justice s'intéresse au député maire socialiste de Liévin (Pas-de-Calais) Jean-Pierre Kucheida, soupçonné de malversations financières, rapporte Le Journal du dimanche.

Le parquet de Lille a ouvert le 6 mars dernier une enquête préliminaire qui désigne nommément l'élu et porte sur des soupçons d'enrichissement personnel et de financement politique associés à la gestion de logements sociaux, écrit le JDD.

Cette procédure s'ajoute à quatre enquêtes préliminaires en cours sur les liens entre des élus du bassin minier, le Parti socialiste et plusieurs établissements publics de la région.

Les enquêtes ont été ouvertes après les accusations d'un ancien élu PS du Pas-de-Calais, Gérard Dalongeville, qui a dénoncé un système de corruption mis en place selon lui de longue date dans sa région par son parti.

Dans son livre, "Rose mafia", l'ancien maire de Hénin-Beaumont décrit tout un dispositif avec enveloppes de billets, marchés truqués et clientélisme. Le candidat socialiste à la présidentielle François Hollande, ancien premier secrétaire du PS, n'a pu en ignorer l'existence, estime Gérard Dalongeville.

Patrick Vignal

Mots-clés :

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.