9/12/2013 ; PARIS ; FRANCE - La plaque de la place de la Laicite dans le XV eme arrdt de Paris.
9/12/2013 ; PARIS ; FRANCE - La plaque de la place de la Laicite dans le XV eme arrdt de Paris. © Christophe Petit Tesson/MAXPPP

Les établissements scolaires vivent ce mercredi leur première "journée de la laïcité", une initiative imaginée au lendemain des attentats de janvier pour rappeler aux élèves cette valeur de la République. Des élèves qui en ont parfois une perception négative.

La laïcité, une valeur à défendre ? Visiblement oui, pour 81 % des personnes interrogées cette semaine par un sondage Ifop, qui estiment qu'elle est "en danger " aujourd'hui. Parmi eux, 43 % considèrent que la menace contre la laïcité vient de la présence "de plus en plus de personnes qui portent des signes religieux ostensibles".

Ce n'est pourtant pas forcément cela, la laïcité. Et c'est ce que s'efforcent d'expliquer à leurs élèves les professeurs dans les écoles et les collèges de France ce mercredi.

Écoutez le reportage de Sonia Bourhan

Affiches sur les religions, les philosophes des Lumières, poèmes sur la tolérance, photos... Sur de grands panneaux, les élèves ont exposé leur vision de la laïcité, un message qui passe globalement bien chez les collégiens .

Pour leur professeur d'histoire-géographie, l'enjeu est surtout de présenter la laïcité sous un jour positif.

Certains élèves ont tendance à voir la laïcité comme quelque chose qui empêche de pratiquer sa religion. Ils ne voient pas que le but de la laïcité, c'est au contraire de laisser la pleine liberté à tout le monde et de favoriser la tolérance . C'est quelque chose qu'ils ont beaucoup de mal à comprendre.

Au final, les parents aussi seront invités à venir voir l'exposition réalisée par les élèves.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.