Un cru 2021 exceptionnel. Au 1er janvier 2021, les nouvelles promotions de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite feront la part belle aux personnes engagées dans la lutte contre l’épidémie.

La promotion exceptionnelle de la Légion d'honneur distinguera particulièrement ceux qui se sont distingués dans la lutte contre le Covid-19
La promotion exceptionnelle de la Légion d'honneur distinguera particulièrement ceux qui se sont distingués dans la lutte contre le Covid-19 © AFP / DPPI Media / Philippe Millereau

Le 1er janvier, plusieurs milliers de personnes recevront la Légion d’honneur et l’ordre national du Mérite (les noms des récipiendaires seront publiés au Journal Officiel dans la nuit de jeudi à vendredi). Une promotion qui fait la part belle aux personnes s’étant illustrées dans la lutte contre la Covid-19. Des soignants bien sûr, mais pas uniquement.

C’est un cru exceptionnel de par son ampleur d’abord, les quatre promotions 2020 étant rassemblées en une seule, avec plusieurs milliers de récipiendaires. En temps normal, la Légion d'honneur compte deux promotions (le 14 juillet et le 1er janvier), de même que l'ordre national du Mérite (mai et novembre). 

En les rassemblant au Nouvel An, Emmanuel Macron souhaitait pouvoir récompenser les acteurs investis tout au long de l’année dans la lutte contre la pandémie. 

Parmi eux, des soignants évidemment, à tout niveau hiérarchique, des chefs de service jusqu’aux aides-soignants, en passant par le personnel infirmier. La médecine libérale ne sera pas oubliée, précise la Grande chancellerie de la Légion d’honneur, de même que la recherche scientifique publique ou privée. 

Ils se sont investis dans la crise sanitaire

Outre la santé, cette promotion distinguera également des entrepreneurs ayant contribué à l’effort sanitaire, en produisant par exemple des masques ou du gel hydro-alcoolique pendant la pénurie. 

La Grande chancellerie précise que tous les secteurs sont concernés : la culture, l’enseignement, le milieu associatif, jusqu’aux responsables administratifs qui, par leurs efforts, auront permis d’assurer la continuité des services publics durant les deux confinements. 

Une promotion exceptionnelle donc, mais pas exhaustive, promet la Grande chancellerie : d’autres distinctions seront attribuées en 2021 aux personnes luttant contre la Covid-19. 

Comme annoncé en mai dernier, la "Médaille de l’engagement contre les épidémies" sera réactivée. Créée au 19e siècle après l’épidémie de choléra qui avait frappé Marseille, elle avait été abandonnée dans les années 60.