Les voies sur berges, fermées pour Paris-Plage depuis le 18 juillet, ne reverront plus les voitures. Retour sur près de cinquante années où le "tout auto" semblait l'idéal.

Les berges avant l'arrivée de la voie express
Les berges avant l'arrivée de la voie express © capture d'écran - vidéo INA

Paris-Plage occupera les berges de la Seine jusqu'au 4 septembre. Un autre événement "Cap sur la COP 22" va se dérouler jusqu'au 15 octobre et puis, sans doute, des travaux. La Mairie de Paris a décidé de rendre aux piétons plus de trois kilomètres de route le long de la Seine. Un choix polémique qui bouscule les habitudes des 43 000 automobilistes qui empruntent tous les jours la voie express.

Le projet signe la fin d'une époque : celle du "tout-auto", symbole de la croissance des Trente Glorieuses. Plongée dans la France pompidolienne.

"Quand verrons-nous cette 'autoberge' terminée ? Vers le milieu de 1967"

Il aura fallu six ans de travaux pour 13 kilomètres de bitume - cinq sur les berges, huit sur les quais et trois en sous-terrain. Comme il n’y a pas de maire de Paris à l’époque (il n’y en a pas eu à Paris de 1893 à 1977), c'est le préfet de la Seine, qui dirige le projet. Raymond Haas-Picard résume très simplement le but à recherché : une voie express "pour faciliter la circulation automobile et supprimer 23 feux rouges ".

Résultat : la majorité des Parisiens, désormais automobilistes, circulent plus facilement.

Entre 1960 et 1970, le parc automobile parisien double. Deux tiers des Français ont désormais une voiture. Les autres regrettent les berges piétonnes.

C’est pittoresque quand même les berges de les quais de la Seine et les pêcheurs

Un demi-siècle plus tard, le vœu de ce qui regrettent les berges sans voitures est pratiquement exaucé : la Mairie de Paris veut transformer le tronçon entre le tunnel des Tuileries et le bassin de l'Arsenal en aire piétonne végétalisée. Début prévu des travaux : courant octobre.

► POUR EN SAVOIR PLUS | Ecouter le Zoom Les voies sur berge définitivement fermées à la circulation ?