Un olivier malade est abattu a Brindisi, dans le sud de l'italie
Un olivier malade est abattu a Brindisi, dans le sud de l'italie © Gaetano Lo Porto/AP/SIPA

Xylella Fastidiosa ou la "tueuse d'olivier" est la hantise des oléiculteurs, et elle vient d'arriver sur la Côte d'Azur. Toutefois les autorités se veulent rassurantes : cette souche ne s'attaquerait qu'aux oliviers. La présence de Xylella Fastidiosa a été détectée à Nice en septembre dernier.

"Dans le cadre de la vigilance renforcée des services de l'Etat, un arbuste polygale à feuille de myrte (Polygala myrtifolia) situé dans un massif arbustif de la commune de Nice a été identifié comme présentant des symptômes douteux le 16 septembre ", indique un communiqué.

Selon Eric Ciotti, président du Conseil Départemental des Alpes-Maritimes, cette souche est la même que celle qui a frappé la Corse cet été . Elle s'attaque à des plants de Polygale à feuille de myrte. Le département s'y était pourtant préparé au mois d'août lors d'une campagne de lutte contre la bactérie.

Des mesures déjà mises en place pour éviter la propagation

"Compte-tenu des fortes similitudes avec l'épidémiologie des cas découverts en Corse depuis la fin du mois de juillet, les services de l'Etat dans les Alpes-Maritimes ont, sans attendre la confirmation du cas, mis en oeuvre des mesures pour éviter la propagation de la bactérie (identification des vecteurs sur place, désinsectisation, protection des plantes par filets) ", informe le ministère.

La bactérie est transmise par des insectes piqueurs suceurs, comme la cicadelle, qui attaquent le faîte des arbres qui se dessèchent rapidement avant de contaminer les végétaux voisins.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.