Il existe aujourd'hui une approche pédagogique où l'enfant fait davantage qu'il n'apprend à faire. C'est la méthode Montessori, au cœur du documentaire "Le Maître est l'enfant".

Certains parents suivent une formation pour devenir un éducateur Montessori
Certains parents suivent une formation pour devenir un éducateur Montessori © AFP / PASCAL LACHENAUD

Le Maître est l’enfant sort ce mercredi en salles. Ce film documentaire est consacré à une classe de 28 enfants de 3 à 6 ans, que le réalisateur Alexandre Mourot a suivis pendant un an dans la plus ancienne école Montessori de France, l'école Jeanne d'Arc à Roubaix.

Maria Montessori est à l’origine de cette méthode pédagogique, qui va révolutionner la façon d’enseigner aux enfants au début du XXe siècle. Elle est l’une des premières femmes médecin en Italie et elle fabrique une méthode en transgressant toutes les règles.

Développement naturel de l’enfant

A l’époque, quand on évoque les enfants, c’est uniquement pour se soucier de leur hygiène physique. Maria Montessori, elle, se soucie pour la première fois de leur hygiène psychique. L’objectif de cette pédagogie est de découvrir les lois du développement naturel de l’enfant. Ce dernier fabrique, découpe, goûte, peint… il fait davantage qu’il n’apprend à faire. Selon son propre cheminement, à son rythme, il expérimente par lui-même en se trompant, en recommençant.

La pédagogie Montessori c’est : "suivez l’enfant", qui devient l’objet d’étude.

Certains dénoncent l’utilisation du mot "méthode", puisque Maria Montessori ne voulait justement pas qu’il y ait une recette, une technique à appliquer à la lettre.

Les écoles Montessori et les centres de formation sont plus ou moins développés en Europe. En France, cette philosophie a pu faire peur, notamment parce qu’on laisse beaucoup de place à l’autonomie de l’enfant, Il n’y a pas d’objectifs à atteindre en fonction des âges ou des niveaux. Mais aujourd’hui, des écoles Montessori sont sous contrat avec l’Etat et de plus en plus d’enseignants revendiquent l’utilisation de cette pédagogie.

Sonia Bourhan s'est rendue dans une classe de triple niveau d'une école maternelle publique du 14e arrondissement de Paris. À Hippolyte Maindron, quatre enseignants utilisent cette méthode d'éducation.

1 min

Cécile Gérard enseignante auto-didacte de la méthode Montessori

Par Sonia Bourhan
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.