[scald=107091:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - La mort, jeudi, de Mohamed Merah, le suspect des tueries de Toulouse et de Montauban, met un terme à une "insupportable angoisse", a déclaré François Hollande.

"Ce tueur a montré son extrême dangerosité jusqu'au bout. Je salue le courage et la détermination du Raid après une opération qui aura duré 30 heures et qui était très risquée", a dit le candidat socialiste à l'élection présidentielle au cours d'une allocution prononcée à son QG de campagne à Paris.

"J'exprime ma solidarité à l'égard des policiers blessés. Et j'ai une pensée à l'endroit des victimes de ce tueur et de leurs familles. La lutte contre le terrorisme est un combat de tous les instants qui ne peut admettre aucun relâchement", a-t-il ajouté.

"La République est toujours la plus forte, c'est la leçon que nous devons tirer des moments que nous venons de vivre."

Mohamed Merah a été retrouvé mort sur le sol après s'être jeté armé par la fenêtre de l'appartement toulousain dans lequel il était assiégé depuis plus de 30 heures, a annoncé le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, en fin de matinée.

Matthias Blamont, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.