Une panthère noire, d'abord recueillie alors qu'elle s'était échappée sur la voie publique, a été volée, dans la nuit de lundi à mardi, du zoo où elle avait été placée. Une enquête a été ouverte. Le particulier qui la gardait chez lui est recherché par la police.

Une panthère noire recueillie sur un toit d'Armentières (Nord) par les pompiers
Une panthère noire recueillie sur un toit d'Armentières (Nord) par les pompiers © Sapeurs-pompiers du Nord

La panthère, capturée par les pompiers à Armentières le 18 septembre dernier après s'être promenée sur les toits de la ville, a été volée cette nuit au zoo de Maubeuge, où elle avait été recueillie. Elle s'était échappée du domicile d'un particulier, qui la gardait illégalement chez lui. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

En quarantaine depuis près d'une semaine au zoo de Maubeuge, elle devait être transférée ce mercredi au zoo de Saint-Martin-la-Plaine, dans la Loire. Son enclos a été fracturé avec des "moyens conséquents". Une enquête a été ouverte. Des relevés d'empreintes et des constats ont été effectués sur place par la police et les équipes de l'identification judiciaire, tandis que les enregistrements de vidéo-surveillance étaient analysés par les enquêteurs dans la matinée.

Âgée de six mois, la panthère pèse un peu moins de 30 kilos

Ce bébé panthère est âgé de six mois et pèse un peu moins de 30 kilos, selon la Ligue protectrice des animaux. Après l'avoir recueilli dans un refuge de la ville pour lui permettre de "retrouver des forces", le maire de Maubeuge a fait part de ses inquiétudes :  

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Mercredi dernier, la panthère s'était échappée du domicile d'un particulier, qui la gardait chez lui, dans des conditions "qui restent à déterminer". Ce dernier, toujours introuvable, devrait être poursuivi "a minima pour mise en danger d'autrui (...) par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence", un délit passible d'un an de prison et de 15.000 euros d'amende.