jean-marc ayrault fustige stigmatisation et assistanat au sujet de la pauvreté
jean-marc ayrault fustige stigmatisation et assistanat au sujet de la pauvreté © reuters

5,60 euros pour manger et s'habiller. C'est la somme quotidienne dont disposent des milliers de personnes aidées par le Secours Populaire, après avoir payé loyer et autres charges. L'association tire la sonnette d'alarme.

"Une part croissante de la population en est réduite à survivre", écrit le Secours Populaire dans une étude rendue publique ce jeudi.

L'association a reçu dans ses permanences en 2013 plus de 160.000 méages, soit environ 450.000 personnes. Parmi elles, quasiement la moitié (46,7 %) a donné des informations sur ses ressources (salaire, RSA, prestations familiales etc.) : 30 % d'entre elles disposent de ressources inférieures à 750 euros, pour 43 % elles sont comprises entre 750 et 1.250 euros, et pour 20 %, elles s'échelonnent entre 1.250 et 1.750 euros.

27 % des bénéficiaires ont un "reste à vivre" compris entre 3 et 3,50 €

En moyenne, leur revenu "disponible pour vivre" est de 5,60 euros par jour et par personne pour manger et pour vivre, une fois acquittées les charges obligatoires (logement, fiscalité, transport, etc.). Parmi elles, 19 % ont un disponible pour vivre par jour et par personne compris entre 0,50 et 3 euros, et 27 % entre 3,50 euros et 5 euros. Enfin, pour 6,5 % de ces personnes ce disponible pour vivre est "négatif ou nul".

Les femmes sont en première ligne. Reportage de Yann Gallic

Conclusion ? "La pauvreté s'étend et s'enracine", alerte le Secours Populaire. Et la précarité ne touche pas que ses bénéficiaires : dans le baromètre annuel Ipsos sur la perception de la pauvreté par les Français que l'association dévoile aussi ce jeudi, 55 % des personnes interrogées déclarent avoir été sur le point de connaître la pauvreté, et 35 % d'entre elles ont vu leur crainte se matérialiser en 2014.

Comment vivre avec 5,60 euros en poche ? Reportage de Mila Ta Ninga, de France Bleu Poitou

►►► ALLER PLUS LOIN | 8,7 millions de Français "dans un état de pauvreté"

La pauvreté s'enracine
La pauvreté s'enracine © Idé
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.