C'est l’événement à ne pas rater ce vendredi 27 juillet en France : la plus importante éclipse de Lune du XXIe siècle. Visible à l’œil nu, vous pourrez aussi admirer ce spectacle céleste avec vos oreilles grâce à cet article !

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune ce vendredi 27 juillet, vers 21h30, pour la plus longue éclipse totale de Lune du XXIème siècle.
Le Soleil a rendez-vous avec la Lune ce vendredi 27 juillet, vers 21h30, pour la plus longue éclipse totale de Lune du XXIème siècle. © AFP / Yu Jun / Leemage

C'est un phénomène relativement rare. Ce vendredi 27 juillet, la Lune entrera dans l'ombre de la Terre pour nous offrir une éclipse lunaire totale. Dès 20h59 à Marseille, 21h33 à Lille, et 21h56 à Brest, nous pourrons suivre la progression de l'ombre de la Terre sur la surface de notre satellite naturel qui, pour l'occasion, prendra une couleur cuivrée inhabituelle.

Pour mieux observer et comprendre le phénomène, l'association française d'astronomie propose des dizaines d'animations à travers la France ce vendredi soir. Visible à l’œil nu, vous pourrez également admirer le spectacle seul de chez vous, si le ciel est dégagé, et sans protection particulière pour les yeux. Encore mieux, France Inter vous propose de la vivre avec sa playlist spéciale éclipse de lune que vous retrouverez en bas de cette page.

La Lune rousse - Fakear

Aucun autre titre ne peut ouvrir cette soirée. Il est 21h30 quand la pleine lune se lève en France pour finalement plonger dans le cône d'ombre projeté par la Terre. La Lune Rousse, qui a révélé Fakear au grand public en 2014, annonce le clou du spectacle, plus tard dans la soirée, quand la lune prendra une couleur cuivrée. La Lune rousse, c'est d'ailleurs le nom donné à ce phénomène astronomique.

La Lune - L'impératrice

"Les lueurs s’enlacent et soudain ne font qu’une. Quand elle surgit claire et nue, la Lune." C'est parti pour 1 heure 42 minutes et 57 secondes de spectacle. La plus longue éclipse lunaire de tout le XXIe siècle mérite bien cette ode de L'impératrice qui nous emmène en "safari lunaire" sur ce titre. Un hommage au groupe Air qui l'a influencé et à son album Moon Safari ?

Cuidado, peligro, eclipse - Agar Agar

L'éclipse totale approche et la pression monte d'un cran avec ce morceau d'un autre groupe français. Attention, danger, vous allez en prendre plein les oreilles avant d'en prendre plein les yeux. Le duo repéré par Cracki Records peut vous tenir éveillé toute la nuit.

Total lunar eclipse - Sleeping at last

22h20, l'éclipse totale est à son maximum (à Paris) et devient cette fameuse "lune de sang". L'occasion de se poser pour en profiter avec le nouveau projet de Sleeping at last : une série musicale inspirée des événements astronomiques. Total lunar eclipse (July 27, 2018) en est le sixième épisode.

Piano Sonata No. 14 - Ludwig van Beethoven

On continue sur ce rythme plus calme qui nous invite à scruter chaque détail du spectacle céleste qui s'offre devant nous. Pas n'importe quelle sonate pour piano de Beethoven : la numéro 14 parce qu'elle est surnommée "Sonate clair de Lune".

Eclipse - Pink Floyd

C'est LE morceau incontournable de cette playlist. Eclipse de l'album à succès des Pink Floyd : The Dark Side of the Moon. Le morceau y figure en dernière position. Il annonce donc la fin de l'éclipse qui approche.

Life on mars - David Bowie

Pur hasard du calendrier, la planète Mars s'invite dans cette danse entre la Terre, la Lune et le Soleil. Ce soir, la quatrième planète de notre système solaire sera en opposition. C'est à dire que la Terre sera exactement entre le Soleil et la planète rouge, qui sera donc elle aussi visible dans le ciel, à quelques degrés à peine de la Lune rousse. 

Total eclipse of the heart - Bonnie Tyler

23h13, le spectacle est terminé, la lune quitte l'ombre de la Terre pour le "cône de pénombre". On se rendra compte alors que nous venons de vivre un moment intime et privilégié avec la Lune. L'histoire d'une nuit que l'on pleure toute une vie. Notre cœur entrera alors en éclipse totale, avec Bonnie Tyler.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.