Il fait un petit peu maladie, ce mot-là ; la « poussée »... On parle souvent d'une « poussée de fièvre ». On a 39 depuis deux jours, on ne sait pas bien pourquoi. On appelle le médecin. « C'est juste une poussée de fièvre », nous explique-t-il alors. « C'est pas grave et ça va passer. » « Et les boutons que j'ai sur le front ? » « C'est une poussée d'acné ! » « A mon âge ? » « Mais oui, même à 22 ans ! » « Et mes gencives ? J'ai super mal à mes gencives ! » « C'est une poussée dentaire. » « Et pourquoi j'ai des douleurs aux jambes ? » « C'est une poussée de croissance ! » Bon. Ça, même à 22 ans, c'est assez peu probable. Une poussée de croissance. Parce que c'est avant qu'on grandit. Et dès fois qu'on ne s'en apercevrait pas soi-même, y'a toujours une vieille tante à moustache pour nous le rappeler. « Eh ben alors qu'est-ce que tu pousses ! Ils t'arrosent tes parents ? »... Quand on s'appelle Pommier, c'est le genre de phrase qui ne fait pas rire du tout... D'autant que normalement ce ne sont pas les hommes mais précisément les végétaux qui sont sensés pousser... Les arbres, les légumes et les fleurs. Et puis madame Le Pen. Qui, elle, doit tenir davantage du légume que de la fleur. Même depuis qu'elle a minci, ce n'est pas une très jolie plante. Mais elle pousse. Elle pousse même fort, si l'on en croit les journaux. Elle pousse très fort. Doit y avoir des gens qui l'arrosent. Des gens qui pensaient la couler mais qui finalement l'ont fait grandir en faisant grossir le nombre des électeurs du FN. « La forte poussée de Madame Le Pen », nous explique-t-on depuis dimanche. On pourrait parler d'avancement, de progression voire de percée. Mais non : on dit « poussée ». C’est sans doute la bonne conscience des journalistes qui s’exprime alors. Le mot sous-entend que la bonne santé du Front National et de sa patronne serait en fait comme une poussée de fièvre de la société. Ou bien comme une poussée d’acné. Une manifestation pathologique. Car franchement, au sens propre, est-ce qu'elle pousse vraiment, madame Le Pen ? Non. Enfin elle pousse juste des cris. Elle pousse des coups de gueule, des grognements. Elle aboie. Contre la droite. Contre la gauche. Et bien sûr contre les immigrés que, comme son père elle voudrait pousser dehors. Car on peut donc aussi pousser les gens. Vers la sortie le plus souvent. Ou bien dans l'eau. Ceux qui n'osent pas sauter du plongeoir à la piscine, les petits boutonneux, on les pousse, ça les aide... Comme on aide aussi les plus vieux en les poussant dans leur fauteuil roulant. En revanche, les vieux qui sont en fauteuil, on évite de les pousser dans l'eau... A fortiori du plongeoir. A coup sûr on les tue. C'est ballot. Encore que la vieille tata qui pique... « Ils t'arrosent, tes parents ? » « Tata, on va à la piscine ? » Madame Le Pen aussi, parfois, c’est vrai qu’on voudrait la noyer. Mais ce n'est pas si facile de noyer les gens. Et non… A cause de la poussée... d'Archimède. Une poussée verticale orientée vers le haut. C'est cette poussée qui définit la flottabilité des corps. Ça pousse, ça flotte. « Eureka ! » Du reste, elle sait nager, madame Le Pen... Et puis, de toute façon, je ne souhaite la mort de personne. Pas même de ma vieille tata qui pique. Elle n'y peut rien si elle pique, ma vieille tata qui pique. Elle n'y peut rien si ça pousse là où ça ne devrait pas pousser... C'est peut-être une maladie. D'ailleurs, le plus souvent c'est à l'hôpital qu'on pousse. On pousse évidemment les fauteuils roulants, mais on pousse également dans les salles d'accouchement. « Poussez madame, poussez ! » « Mais ça me fait mal aux jambes ! » « C'est la croissance. Allez poussez madame, poussez ! Y'a la tête qui arrive ! » « Est-ce qu'il y a des boutons ! » « On peut pas voir, mais y'a des cheveux ! Allez madame, poussez ! » « Ils sont comment les cheveux ? » « Les cheveux ils sont tout blonds ! Allez poussez madame ! Je crois bien que c'est une fille ! Ah non, ne poussez-plus ! Mais arrêtez je vous dis, ne poussez plus ! C'est Marine Le Pen ! » Chronique (Gimmick) du 25.03.2011 dans l'émission "Comme on nous parle" :

{% video c5db95e6-9be6-11e0-b8ee-842b2b72cd1d %}

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.