Aujourd’hui, faire une photo ou une vidéo avec son téléphone portable et la poster sur un site d’échanges c’est devenu un jeu d’enfants.

Internet est devenu l’un des terrains de jeu préférés des enfants, un monde que les parents connaissent bien mal.

L’année dernière Dominique Versini, la défenseure des enfants, et la CNIL, tiraient le signal d’alarme et lançaient une consultation nationale auprès des collégiens et des lycéens sur la « protection des jeunes contre une utilisation abusive de leurs données personnelles » et le danger que peut constituer internet pour les enfants, par ses contenus et par le risque de mise en contact avec des adultes mal-intentionnés.

Pédocriminalité - Protection de l'enfance sur Internet
Pédocriminalité - Protection de l'enfance sur Internet © Radio France

En 2007 YouTube annonçait l’exclusion d’enfants inscrits sur le site et MySpace interdisait l’accès au moins de 14 ans, après avoir supprimé 29 000 comptes de délinquants sexuels potentiels.

Une campagne télévisée est venue expliquer aux parents les dangers potentiellement encourus par leurs enfants sur la toile. Et on annonce pour cette année le filtrage d’internet au niveau des fournisseurs d’accès pour protéger les mineurs et des meilleurs logiciels de contrôle parental, téléchargeables gratuitement pour les ordinateurs des enfants et leurs téléphones portables.

Des enfants victimes d’un trafic en pleine expansion

C’est un marché en ligne qui se développe vite et qui s’appelle la pédopornographie, c’est à dire la consultation payante d’images d’enfants, devenus des objets, agresses sexuellement et parfois même en direct. Une forme de criminalité très rentable et qui fait partie des trafics les moins réprimés.

Serge Garde est un ancien journaliste investigateur à l’Huma. Auteur de plusieurs livres sur le sujet, il a écrit avec Homayra Sellier en 2008, "Enquête sur une société qui consomme des enfants" paru aux éditions du Cherche Midi.

Serge Garde (Philippe Reltien)

Les polices européennes collaborent entre-elles, pas les justices nationales

Jusqu’ici les producteurs d’images ou les organisateurs de ce marché ont rarement été inquiétés, car ils profitent des zones d’ombre des législations. Mais l’argent passe par les banques et c’est cette piste qu’ont remonté les enquêteurs allemands.

En suivant à la trace les cartes de crédit, le procureur Peter Vogt a réussi à arrêter en 2007, en une seule fois, 322 hommes suspectés de pédophilie. C’est l'opération « Mikado ».

Peter Vogt, procureur général du Land de Saxe-Anhalt (Bertrand Gallicher)

En France on parle beaucoup, mais l’action fait cruellement défaut.

Homayra Sellier est la présidente d'« Innocence en danger », une ONG qui célèbre cette année ses 10 ans d’existence. Pour elle la France est réellement très en retard dans la lutte contre la pédocriminalité.

La campagne télévisée de mise en garde des parents, diffusée fin 2007, est arrivée bien tard et Homayra Sellier se demande pourquoi la France promet tellement et fait si peu.

Homayra Sellier (Philippe Reltien)

« Innocence en danger » demande que l’on explique aux français quoi faire, s’ils se trouvent face à des images pédophiles sur le net

Ces images Alexandre Denjean, 32 ans, les traque. Victime d’abus sexuels dans son enfance, il a décidé de mettre ses compétences de cyber-enquêteur pour l'industrie au service des enfants. Il s’est fait "chasseur" de sites pédophiles et voudrait maintenant que son activité soit reconnue, pour pouvoir collaborer au travail de la police et de la gendarmerie. Il en appelle au Président de la République.

Alexandre Denjean (Philippe Reltien)

Ca peut arriver à n’importe qui.

Claire est encore sous le choc. Sur l’ordinateur de son mari elle a découvert des photos d’enfants nus. Ses propres enfants. Et à l’horreur de la découverte s’ajoute maintenant l’angoisse de ne pas savoir si ces images ont été envoyées sur le net.

Claire, rencontrée à l’association « Innocence en danger » (Philippe Reltien)

Liens

> L’ONG Innocence en danger

> Le site de la Défenseure des enfants

> Le secrétariat d’Etat à la Famille a fait diffuser sur les principales chaînes télévisées un film qui alerte sur les dangers potentiels d’internet.

> Les blogueurs répondent à Nadine Morano.

> En octobre 2007, Interpol avait lancé son premier appel à témoins mondial pour

identifier un pédophile qui se pensait protégé par un trucage électronique.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.