Les Français sont globalement très satisfaits de la qualité du travail des soignants mais l'enquête de l'institut de sondage Odoxa publiée ce lundi montre un besoin global, tant pour les patients que pour les médecins, de disposer de plus de temps pour soigner et informer.

Patients comme médecins déplorent le manque de temps qui nuit à l'information sur les traitements.
Patients comme médecins déplorent le manque de temps qui nuit à l'information sur les traitements. © Maxppp / CHRISTIAN BEUTLER

Quelle satisfaction tire-t-on en France de notre offre de soin ? L'institut de sondage Odoxa a mené une étude auprès de 1 500 personnes pour le compte de la fédération hospitalière de France, la chaîne Santé publique de Sciences Po et Orange.

Les répondants, qui ont tous fréquenté un établissement de santé au cours des trois dernières années, reconnaissent la compétence des soignants en large majorité. Mais en revanche, les Français du sondage aimeraient bien qu'on les écoute davantage.

Capture d'écran
Capture d'écran / Sondage Odoxa

La clé de voûte de cette enquête, c'est en effet la question du temps nécessaire pour expliquer les traitements, écouter les interrogations des patients et les informer sur leur état de santé. Seuls 30 % des personnes interrogées se disent ainsi "très bien informées".

Trois Français sur 4 favorables au dossier patient informatisé

Un manque de temps dont les médecins font eux-mêmes le constat, précise Gaël Sliman, directeur d'Odoxa : "Les médecins nous disent eux aussi que s'il y a une grande fragilité dans notre système, c'est sur le temps qui leur est laissé, pour pouvoir communiquer avec les patients et les écouter.

On a par exemple seulement 31% des médecins qui pensent que leurs patients sont bien informés des traitements et des médicaments qui leur sont administrés et on a de très nouveaux médecins qui reconnaissent que les éléments factuels les plus indispensables comme le compte-rendu d'hospitalisation, par exemple, ne sont pas remis au patient.

Capture d'écran
Capture d'écran / Sondage Odoxa

Une solution pour gagner du temps : l'utilisation des nouvelles technologies pour simplifier certaines modalités du suivi médical. 75 % des sondés sont favorables au dossier patient informatisé et 69 % à la prise de rendez vous en ligne. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.