Avec l'attribution des Jeux Olympiques pour Paris en 2024 se pose la question du coût de la sécurité, impossible à prévoir aujourd'hui, dans un budget déjà souvent dépassé.

La joie d'Anne Hidalgo et de toute l'équipe qui a soutenu Paris 2024.
La joie d'Anne Hidalgo et de toute l'équipe qui a soutenu Paris 2024. © AFP / Aaron Heredia

Quelle facture pour Paris 2024 ? Depuis 1960, la ville-hôte des Jeux Olympique a toujours dépensé beaucoup plus que ce qui avait été budgété dans le projet présenté au Comité officiel. Paris ne devrait pas échapper à la règle, même si la France promet des Jeux sans travaux massives à financer.

Dans une étude, Bent Flyvbjerg et Allison Steward avaient calculé, en 2012, un surcoût moyen de 179% du budget initial pour tous les Jeux organisés depuis 1960, en hiver comme en été.

Pour Paris 2024, les médias se basent sur un budget prévisionnel entre 6,6 et 7,5 milliards d'euros. Mais au regard des surcoûts observés par toutes les villes hôtes, l'addition pourrait en réalité être bien plus élevée. D'autant plus qu'il est aujourd'hui impossible de savoir si le dispositif prévu pour la sécurité des Jeux, plus de 49 000 policiers et gendarmes mobilisés a priori, sera suffisant par rapport aux risques d'attentat.

© Visactu

L'autre incertitude vient des transports. L'amélioration des réseaux est certes déjà validée et chiffrée. Mais accélérer des projets coûte plus cher, requiert plus de moyens et risque de créer des disparités locales et des mécontentements susceptibles de faire gonfler l'opposition, jugée aujourd'hui insipide.

Si un service de métro privé se développe entre l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle et les sites olympiques, par exemple, à hauteur d'une vingtaine d'euros par ticket, quand les habitants de la zone connaissent des problématiques de transport au quotidien, l'opposition pourrait dépasser la sphère politique et publique et se transformer en contestation plus physique. Quels moyens débloquer alors pour assurer à la fois la sécurité sur les sites et dans les transports et en même temps d'éventuelles manifestations aux abords ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.