Un colloque est organisé mardi et mercredi pour donner un premier état d'avancement des projets autour du numérique à l'école. Pour la première fois, les chercheurs, les enseignants et les start-ups impliqués dans ces méthodes innovantes seront réunis à Paris.

Maria,  Damien, Lina et Aline écrivent des "twoutils" pour corriger leur Twictée.
Maria, Damien, Lina et Aline écrivent des "twoutils" pour corriger leur Twictée. © Radio France / Sonia Bourhan

Un appel à projet a été lancé en 2016 par la mission interministérielle "e-FRAN". 22 projets lauréats ont été déployés sur tout le territoire pour tester de nouvelles manières d'apprendre et d'enseigner avec le numérique, notamment au service des savoirs fondamentaux : calcul mental en réseau, jeux vidéo pour accompagner les élèves dyslexiques et dyspraxiques, intelligence artificielle pour l'apprentissage des langues ou encore "twictée"... C'est ce que pratique une classe de CM2 à l'école Pierre et Marie Curie de Roissy-en-Brie, en Seine-et-Marne. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Le principe est simple : grâce à Twitter, une classe communique avec une autre située à Melun, à propos d'une dictée que les élèves font chacun de leur côté. Les fautes sont corrigées par l'intermédiaire de tweets.

Le reportage de Sonia Bourhan :

1 min

E Twictée à l'école