La chute est d'autant plus dure que l'ascension fut prodigieuse, et la résurrection miraculeuse.

1999, de retour sur le Tour

Sa première carrière s’arrête en 1996 : le Texan est alors 9ème au classement mondial, sa meilleure place depuis son passage chez les pros. Spécialiste des courses d’un jour, y compris le Championnat du Monde qu’il remporte en 1993 à l’âge de 21 ans, un cancer des testicules l’écarte des pelotons. Il revient en 1998 mais ne s’aligne qu’en 1999 sur le Tour.Ce sera le début d’une hallucinante série de victoires.

### 2005, le début de la fin…sportive A l’aube du Tour 2005, Armstrong est déjà entré dans l’histoire, comme le premier sextuple vainqueur. Plus fort que les « simples » quintuples vainqueurs : Merckx, Hinault, Indurain ou Anquetil. Mais les soupçons de dopage l’accompagnent depuis longtemps sur la route. Et c’est presque de guerre lasse qu’il annonce sa retraite avant même le départ du Tour qu’il remportera pour la septième fois. ### 2005, le début du marathon judiciaire Le 23 août 2005, un mois après sa septième victoire, le journal « L’Equipe » publie une enquête révélant que Lance Armstrong, nouveau retraité, était dopé à l’EPO sur le Tour 1999.Le Texan s’organise une défense en forme de contre-attaque. Il menace tous les protagonistes (le quotidien, les agences anti-dopage, les laboratoires).
48 sec

LA menace de poursuivre un labo

### 2009, échanges houleux A la surprise générale, Armstrong revient pour quelques courses dans l’équipe Astana. Quelques courses, dont naturellement le Tour de France qu’il annonce vouloir remporter pour la huitième fois. Mais dans l’équipe Astana, il y a aussi Alberto Contador, lequel n’entend pas se laisser dicter sa loi par Armstrong. Leur cohabitation conduira à un règlement de comptes plutôt musclé après la victoire finale de l’Espagnol. ### 2012, le coup d’arrêt A l’automne 2012, l’agence américaine antidopage transmet à l’Union Cycliste Internationale un épais rapport (plus de 1000 pages) dans lequel témoignent quelques coureurs, dont d’anciens équipiers d’Armstrong.Le 22 octobre 2012, l’Union Cycliste Internationale décide de le déchoir de ses 7 victoires dans le Tour et de le radier à vie.
1 min

2012 LA est déchu

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.