LCi abandonne l'infos en continu
LCi abandonne l'infos en continu © maxppp

La chaine d'info de TF1 qui n'a pas obtenu de devenir gratuite sur la TNT abandonne l'info en continue et se débarrasse de 148 postes sur 247. LCI ne produira plus que quelques heures de programmes par jour, sur des sujets en profondeur.

Mais TF1 va tout de même déposer un recours devant le conseil d'Etat contre la décision du CSA, qui lui a refusé la gratuité au mois de juillet.

TF1 a dévoilé mardi un projet de restructuration de sa chaîne d'information en continu LCI.

Un recours pour faire annuler la décision du CSA

La chaîne perdrait 60% de ses effectifs après le refus du CSA d'autoriser son passage en gratuit. Le groupe TF1 ne renonce pas et va déposer un recours en référé devant le Conseil d'Etat pour faire annuler la décision rendue fin juillet par le Conseil supérieur de l'audiovisuel.

Mais si malgré tout cette requête n'aboutit pas, la filiale de Bouygues a prévu de transformer LCI en plateforme de contenus payants accessibles sur tous les supports avec 148 postes supprimés sur un total de 247.

Ces annonces ont été accueillies avec "sidération" par les salariés, selon Emmanuel Raoul, délégué du SNJ-CGT de LCI.

"C'est inacceptable pour nous aussi bien au niveau éditorial qu'au niveau de la préservation des emplois", le délégué SNJ-CGT .

"Cela marque la fin de LCI en tant que chaîne d'information en continu pour un produit dont la distribution n'est pour l'instant pas actée", a-t-il regretté.

Plus d'info en continu

Le PDG de TF1, Nonce Paolini a précisé son projet pour LCI dont il souhaite faire "un média d'un genre nouveau". Le nouveau LCI conserverait plusieurs heures de programmes inédits et des flash d'informations mais son traitement de l'actualité "à chaud" et en direct serait quasiment réduit à zéro. La direction souhaite développer la production de contenus payants sur les tablettes, les smartphones, les ordinateurs et les télévisions. Par ailleurs, Nonce Paolini a réaffirmé que la chaîne n'était pas à vendre. Il aurait ainsi rejeté la proposition de rachat de Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, les propriétaires du Monde.

Le trio a d'ailleurs réitéré son offre à l'annonce de ce plan de restructuration. En revanche, le Figaro pourrait devenir un partenaire en souscrivant à l'offre de contenus du nouveau LCI mais pour l'instant aucun accord n'est officiel.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.