Le Belem fête ses 120 ans
Le Belem fête ses 120 ans © MaxPPP

Le trois-mâts a vu le jour sur les chantiers Dubigeon à Nantes, c’était en 1896. À partir de ce samedi et toute la semaine prochaine, la ville célèbre le navire, témoin de l’histoire maritime française. Il doit arriver en fin de journée à Nantes, après avoir remonté la Loire au départ de Saint-Nazaire.

À peine son premier voyage commercial achevé, le Belem a bien failli rester à quai.

Il y a eu un incendie , le Belem a perdu toute sa marchandise qui correspondait à des mules, il était tellementen mauvais état que la question s’est posée de le ramener ou de le considérer comme épave , explique le commandant du Belem, Aymeric Gibet.

Le Belem a traversé trois siècles, il a connu les deux guerres mondiales, c’est aussi un "témoin privilégié et miraculé de l’éruption de la montagne Pelée (au Nord de la Martinique) le 8 mai 1902. Arrivant en retard à sa position de mouillage (…) au moment de l’éruption, il s’est trouvé du bon côté et a pu survivre à l’éruption qui a fait 30 000 morts" détaille le commandant du trois-mâts.

►►► Le Belem, c'est 120 ans d'aventures maritimes, comme le raconte le Commandant Aymeric Gibet

Aujourd’hui, le bateau, classé monument historique, navigue toujours . Depuis 1986, il accueille chaque année 1 200 stagiaires qui participent à toutes les manœuvres du navire. Des apprentis-matelots qui peuvent monter à bord dès l’âge de 14 ans et qui s’occupent notamment des 22 voiles et 10 kilomètres de cordage.

►►► "Le Belem, un trois-mâts d'exception chargé d'histoire", un reportage de Mikaël Roparz de France Bleu

►►► Plus de vidéos du Belem sur la page France Bleu à retrouver ici.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.