De plus en plus de marques inondent de sms et de mails les consommateurs français avec leurs pubs pour des promotions spéciales Black Friday. Un héritage venu directement des États-Unis avec son lot de dérives. Des consommateurs français tentent de résister à cette surconsommation.

Vendredi 23 novembre 2018 jour du Black Friday
Vendredi 23 novembre 2018 jour du Black Friday © AFP / DAMIEN MEYER

Nos boîtes mail sont inondées depuis au moins une semaine de publicités pour le Black Friday. 

Le "vendredi noir" arrive tout droit d'Amérique du Nord. Aux États-Unis, le lendemain du jeudi de Thanksgiving (l'Action de Grâce) marque le coup d'envoi de la période d'achats de Noël. Symboliquement, cette journée-là, les promotions sont légion dans tous les commerces. 

La fièvre du vendredi noir

Des promos à -50% pendant 24 heures sur un téléviseur écran plat grand format, à -75% sur des robots de cuisine, ou à -80% sur des meubles. Aux États-Unis, les consommateurs se ruent dans les magasins pour faire des affaires. Les grandes enseignes ouvrent à 3 ou 4 heures du matin. 

►REGARDER | les images de l'ouverture des portes d'un magasin en Californie en 2011 :

Les files d'attente sont interminables. Altercations, bousculades, blessés : le Black Friday est souvent synonyme d'accidents, parfois très graves.

►VOIR | La folie du Black Friday dans une enseigne américaine de l'Utah en 2010 (sur le site du Salt Lake Tribune)

Des emprunts pour plus consommer durant le Black Friday

L'engouement pour le Black Friday est devenu tel aux États-Unis que les Américains souscrivent à des crédits à la consommation pour pouvoir acheter ce jour-là :

Le Black Friday est tellement devenu incontrolable que des gens font des emprunts pour pouvoir acheter

Pas d'inquiétude (!), en France aussi les banques s'y sont mises cette année. Exemple avec ce sms : 

Les banques proposent des crédits à la consommation pour le Black Friday
Les banques proposent des crédits à la consommation pour le Black Friday © Radio France / Valérie Cantié

La mise en garde de la douane

La douane française met en garde contre "des offres trop attractives sur les sites de vente en ligne".  Elle rappelle notamment que les prix annoncés n'incluent pas toujours les taxes dues à l'entrée du produit en France

En France, appels à la résistance

Opération coup de poing, sites en ligne fermés vendredi, chiffre d'affaires reversés, marché de Noël solidaire : la résistance au "Black Friday" tente de sortir de l'ombre, et même de gros acteurs disent s'y convertir. 

- Les Amis de la Terre a organisé ce vendredi matin une opération coup de poing devant le siège d'Amazon à Clichy. Les militants ont déversé des déchets pour dénoncer le fait qu'Amazon ne recycle pas.

Manifestation anti Black Friday organisée par les Amis de la Terre devant Amazon à Paris
Manifestation anti Black Friday organisée par les Amis de la Terre devant Amazon à Paris © Radio France / Mathilde Dehimi

-  Envie, modeste réseau de recyclage et de reconditionnement, s'est lancé tout seul en 2017 dans des animations portes ouvertes dans ses ateliers. Désormais structurée, l'opération "Green Friday" est soutenue par la mairie de Paris qui lui verse 40 000 euros de subvention. Chaque marque membre reverse 15% de ses ventes de vendredi à diverses associations.

48 sec

Le Green Friday, en opposition au Black Friday, s'organise en France

Par Adrien Toffolet

- Zero Waste, association qui participe au "Green Friday" et qui alerte sur l'impact environnemental de la consommation à outrance

"Les citoyens commencent à faire le lien entre les alertes concernant le réchauffement climatique, la raréfaction des ressources et ces moments de surconsommation contre le Black Friday" selon Flore Berlingen de l'association Zero Waste (au micro d'Adrien Toffolet) 

- La Mairie de Paris organise mi-décembre un "marché de Noël solidaire".   

- La Camif , défenseur du "Made in France" ferme son site vendredi. 

"On tente de convaincre les consommateurs d'avoir toujours plus. Quand on n'arrive plus à les convaincre, on utilise la bonne vieille ficelle des bonnes affaires, et on en propose de plus en plus avec des niveaux de décote de plus en plus spectaculaires" Philippe Moati, professeur d'économie spécialiste des comportements de consommation (au micro de François Rauzy) 

►ECOUTER | Les explications de François Rauzy sur le mouvement de résistance au Black Friday en France

1 min

La résistance au Black Friday s'organise en France

Par François Rauzy

- Emmaüs, l'une des associations co-fondatrices du Green Friday, proposera des ateliers de couture afin de sensibiliser à la durée de vie des vêtements. 

- Greenpeace : L'ONG lance sa campagne "Faites quelque chose"  avec plus de 273 événements dans 38 pays et invite à "ne rien acheter" vendredi et à privilégier ses animations et conférences pour apprendre à recycler, réparer, faire son soda ou ses propres cosmétiques.  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.