On commence évidemment par les images. On prend le temps de bien toutes les regarder, on feuillette le bouquin plusieurs fois avant de vraiment commencer à lire. Comme un livre pour enfants, finalement. Il faut toujours commencer par les images. Et pourtant celui-ci est un livre pour grandes personnes, aucun doute. Il réunit les contributions de nombreux experts autour d’un thème : le bonheur au travail.

Sacré pari que de tenter de nous faire rire avec ce sujet sensible. Car c’est l’ambition de ce livre, publié au Cherche Midi. Mais c’est un pari réussi. Les textes, signés par des ergonomes, des psychologues, des sociologues, tous spécialistes du monde du travail, sont en effet accompagnés de dessins de presse. La caricature de presse a investi le monde du travail depuis longtemps, mais l’idée de faire dialoguer ainsi des dessins humoristiques avec des paroles d’expert est originale et fonctionne très bien. Les dessins sont signés Charb, Plantu, Tignous, et j’en passe. C’est cruel et c’est souvent très drôle.

Il y a notamment ce dessin signé Chimulus, où la machine à café est à côté de ... la machine à prozac, dans la salle de pause de l'entreprise. Sur cette autre planche, signée Babouse, un patron à gros cigare, vautré derrière son bureau : il s’adresse à un ouvrier en casquette. « Si je vous ai convoqué à cet entretien préalable de licenciement, dit-il, c’est pour que nous trouvions ensemble une raison de vous licencier ».

La machine à café, tenez, encore elle. Une conversation entre deux cadres en cravate, ils font une pause. « J’ai décidé d’investire davantage dans ma vie privée », explique un salarié à son collègue. Et l’autre lui répond : « Ah oui, avec un rendement de combien ? »

Le chapitre sur le temps de travail est également très bien illustré. J’aime beaucoup ce dessin signé Voutch : un patron et un cadre, dans un bureau, très tard le soir. « Je vous souhaite un très bon week-end, Martineau. Et je vous dis à demain 8h30 ! »

Tous ceux qui ont déjà souffert de la "réunionnite" riront, comme moi, devant cet autre dessin de Voutch : des cadres sont sagement assis autour d’une table, personne ne bronche, et le patron prend la parole : « Personne ne sortira de cette pièce avant que nous n’ayons pu répondre à ces deux questions : 1/ qui a organisé cette réunion. 2/ dans quel but ? »

Allez, un petit dernier ! Mon préféré. Au chapitre sur les inégalités entre hommes et femmes dans l’entreprise, cet autre dessin signé Voutch. Une femme derrière un très grand bureau, celle là est forcément PDG. Elle s’adresse à un collaborateur : « Un jour, les hommes et les femmes seront parfaitement égaux, Michalon, dit la patronne à son employé. Mais pour autant que je sache, nous en sommes toujours à l’épisode 2 : l’implacable revanche. »

Le bonheur au travail, regards croisés de dessinateurs de presse et d’experts du travail . Un ouvrage publié au Cherche Midi, en librairie depuis cette semaine.

Dorothée Barba.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.