Le commerce équitable n'est plus confidentiel.
Le commerce équitable n'est plus confidentiel. © MaxPPP

Alors qu’il y a une vingtaine d'années c'était un marché confidentiel, aujourd'hui dans les rayons les produits classiques du commerce équitable se sont banalisés et ils connaissent un succès tel que cela commence à inquiéter les multinationales du café ou du chocolat.

C'est ce vendredi que débute la quinzaine du commerce équitable, une manifestation dont le but est de nous sensibiliser à l'achat des produits du commerce équitable. Ces produits permettent de mieux rémunérer les agriculteurs pauvres dans les pays en développement sans que cela ne nous coute trop cher.

Chiffre d'affaire de 442 millions d'euros

Même si aujourd'hui le commerce équitable reste un marché de niche avec un chiffre d'affaire en France tous produits confondus de 442 millions d'euros en 2015, force est de constater qu'il commence à inquiéter les industriels notamment du café. Ces derniers voient leurs ventes diminuer légèrement alors que celles du café équitable progressent comme le constate Jean-Pierre Blanc qui est le directeur général de Malongo l'un des acteurs historiques du secteur.

Plus d'argent rentre pour les petits producteurs

Plus d'argent rentre donc dans les poches des petits producteurs. En revanche, cela ne coute pas plus cher aux consommateurs que nous sommes selon Dominique Royet, la directrice générale de Max Havelaar France

Aujourd'hui, les produits équitables décollent aussi en partie parce que certaines enseignes de la grande distribution ont accepté de réduire leurs marges sur ces produits qui leur permettent du même coup de se donner une image plus vertueuse.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.