Louis Alliot et Marine Le Pen
Louis Alliot et Marine Le Pen © REUTERS/Jean-Pierre Amet
**[Mediapart ](http://www.mediapart.fr/journal/france/160713/marine-le-pen-en-plein-conflit-dinterets-au-parlement-europeen)revèle aujourd'hui que Marine Le Pen verse 5 000 euros par mois à son compagnon Louis Aliot, pour une activité à temps partiel de collaborateur au Parlement européen, ce qui est contraire aux règles édictées par le Parlement de Strasbourg.** Ce conflit d’intérêt aurait –selon Médiapart- été relevé en juin 2012 par le Parlement européen qui aurait demandé, par courrier à la Présidente du FN, des explications sur le contrat signé avec Louis Alliot pour ses 17,5 heures par semaine en tant qu'assistant parlementaire. L’article 43 du règlement précise que l’enveloppe qui sert à rétribuer les collaborateurs ne doit pas être utilisée à _« financer les contrats permettant l'emploi ou l'utilisation des services des conjoints des députés ou de leurs partenaires stables non matrimoniaux »._ Or, si Marine Le Pen n’a jamais caché sa relation avec le vice-président du FN, elle n’est officiellement ni mariée avec lui, ni même Pacsé. C’est cet argument que la Présidente du FN a utilisé pour se justifier auprès du Parlement européen. _Les explications de Marion Lagardère_
href="http://www.franceinter.fr/#"> ![Lecture](http://www.franceinter.fr/sites/all/themes/fi_player_theme/img/spacer.png) > Mediapart a été chercher une vieille histoire Louis Aliot, qui a annoncé sur Twitter, son intention de porter plainte contre Mediapart, explique qu'en son temps le dossier avait été validé par le service juridique du parlement. Surtout, Louis Alliot met en avant ses compétences plutôt que sa vie privée et son titre de docteur en droit public, notamment. _Louis Alliot avec Marion Lagardère_
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.