Aujourd'hui sur le web, les lycéens se sont réjouis d'apprendre qu'ils ne passeraient pas les épreuves du bac, on a trouvé le tuto de religieuses pour bien vivre le confinement et la polémique autour des déclarations du préfet de police de Paris.

Et voilà l'épisode 18 de notre confinement vu du web.
Et voilà l'épisode 18 de notre confinement vu du web. © X.D.

Le tuto du jour : des religieuses de l'Abbaye de Boulaur donnent leurs conseils de confinement

"On a une petite expérience de ce qu'est le confinement." Habituées à rester cloîtrées, habituées aussi aux réseaux sociaux, les sœurs de l'abbaye cistercienne Sainte-Marie de Boulaur, près de Montauban, ont réalisé un petit tutoriel digne de vraies youtubeuses pour nous donner leurs conseils "de spécialistes". Se fixer des horaires et alterner les activités, soigner son intérieur, créer des habitudes : certains conseils s'appliquent dans un monastère... comme à l'extérieur.   

La joie du jour : "Les 2002" ont leur bac

Evidemment, les annonces de Jean-Michel Blanquer ont comblé les lycéens. Le ministre de la Santé a acté vendredi matin que les épreuves du bac et du brevet seraient validées en contrôle continu. Les réactions ne se sont pas faites attendre: 

Certains se sont même lancés dans de savants calculs avec leurs notes de l'année pour savoir s'ils avaient déjà des chances d'obtenir leur diplôme: 

Mais c'est surtout le hashtag #les2002 qui a généré de nombreux tweets...  2002, c'est l'année de naissance des candidats au bac cette année.  

La belle idée du jour : Pepper "reconnecte" les malades et leurs proches

C'est peut-être ce qui est le plus douloureux pour les malades du coronavirus: ne pas être en contact avec ses proches et ne pas ressentir leur soutien. À l'hôpital de la Pitié-Salpétrière, l'équipe de soignants a accueilli dans ses rangs Pepper, un robot humanoïde pilotable à distance pour faire de la "téléprésence", c'est-à-dire permettre aux familles de maintenir le lien avec leur proche malade en réanimation.

Le rappel du jour : "Le confinement n'autorise pas les violences"

"Nous avons un message important", alerte le collectif #NousToutes. Les associations féministes veulent alerter là contre les risques de violences faites aux femmes, dans un contexte de confinement. Un message passé par plusieurs personnalités comme Alexandra Lamy, Anna Mougladis, Pénélope Bagieu, Rokhaya Diallo, Princesse Erika, Jeanne Cherhal, ou encore Caroline De Haas. "Le confinement n'autorise pas les violences", rappelle la vidéo.  

La vidéo du jour : il n'y a pas que Paris vue du ciel

La ville de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a mis en ligne vendredi des images magnifiques (on pèse nos mots) de la cité corsaire, complètement vide, à l'heure du confinement. Et on se dit qu'on a hâte que le confinement se termine pour aller voir les grandes marées et manger une galette sur les remparts. 

Le hashtag du jour : #RhetoriseUnTitre

C'est le hashtag qui nous a amusé aujourd'hui. Des internautes se sont lancé dans la transformation de titres (chansons, films) à "rhétoriser", autrement dit à rendre un peu intellos. Et voilà ce que ça donne:

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.