Pour cette deuxième journée de confinement, après la sidération, les Français confinés passent à l'étape suivante : comment s'occuper pendant une période de confinement ? Pour certains, pas question d'arrêter une tradition bien française : l'apéritif. Pour les autres, tous les subterfuges sont bons pour s'évader.

Evasion, télé-réalité, apéro, et apéro, dans "Le confinement vu du web"
Evasion, télé-réalité, apéro, et apéro, dans "Le confinement vu du web" © Radio France / Illustration JB.

Avec les mesures de confinement entrées en vigueur mardi, et pour éviter au virus du Covid-19 de circuler, le mot d'ordre est clair : plus question de recevoir vos amis ou de vous déplacer pour une soirée festive. Alors en France, comme un peu partout avant dans le monde, on trouve des alternatives. La première d'entre elles, c'est l'apéritif à distance.

Le hashtag du jour : #ApéroConfinement

Et cette idée, un apéritif à distance, a un vrai petit nom : "on-nomi". Un nom venu du Japon, où la pratique existe même en dehors de cas de confinement (c'est la traduction de "boire en ligne", le "On" étant la version abrégée de "online"). Il suffit pour cela de sortir sa bouteille préférée - pas forcément alcoolisée - deux ou trois petites choses à manger, et d'ouvrir une application de communication par vidéo. De WhatsApp à Messenger en passant par Skype et Facetime, toutes les messageries ont aujourd'hui leur propre fonctionnalité de discussion vidéo.

Tous les soirs depuis le début de la semaine, sur Twitter et Instagram, on voit donc fleurir ces photos de bouteilles de bière ou de vin posées à côté d’une tablette où trois ou quatre visages se côtoient, avec des mots-clé comme #ApéroConfinement ou #ApéroSkype. 

Et ceux qui n'ont pas l'occasion de partager des apéritifs en vidéo partagent aussi les images de leur apéritif, avec un autre mot-clé : #aperonavirus.

Attention simplement à ne pas aller trop loin dans les apéritifs virtuels, vous risqueriez de devenir comme ce monsieur qu'on a vu trinquer avec son propre verre devant un miroir - c'est évidemment une vidéo humoristique. 

La bonne idée du jour 

Puisque vous ne pouvez plus vous déplacer hors de chez vous, certains rivalisent d'originalité, et ont imaginé un concept nouveau : après le télétravail, les télévacances. Certains poussent l'imagination très, très loin pour que l'expérience de (presque) évasion soit la plus réaliste possible.

La vidéo du jour

On ne se remet pas de cette courte vidéo diffusée sur le réseau TikTok. Si vous aussi vous pensiez que le confinement allait développer le dialogue entre voisins, le lien social à distance, voire créer de nouvelles relations d'amitié. Vous aviez tout faux (oreilles chastes, abstenez-vous).

Le compte confiné à suivre du jour

Le compte de Oli, du groupe Bigflo et Oli. Confiné avec ses colocataires, il a annoncé aujourd'hui sur ses stories Instagram la création d'une mini-série, à la façon des émissions de télé-réalité d'enfermement. La vidéo ci-dessous est extraite d'un compte de fan, le compte de Oli est à suivre en cliquant ici. 

Les applaudissements du jour

La tradition venue d'Italie et d'Espagne prend de plus en plus en France : à 20h (ou parfois à 19h), une salve d'applaudissement en hommage aux personnels soignants, mobilisés pour aider les malades. Dans certains quartiers de Paris, les applaudissements ont été particulièrement nourris, dès ce mercredi soir. 

La rigolade du jour

Parce qu'il faut bien se détendre et rigoler aussi, deux publications vues sur les réseaux sociaux : une prédiction sur ce que vont devenir les têtes de nos enfants dans les prochains jours faute de coiffeurs, et... le costume de protection le plus original de tous. 

Capture d'écran Instagram
Capture d'écran Instagram

"Le confinement vu du web", les autres épisodes

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.