sidaction
sidaction © Radio France

Pendant trois jours, l'association récolte des fonds pour financer la recherche et améliorer la prise en charge des patients atteints du Sida. De nombreux médias soutiennent cette action, qui a rassemblé 5 millions d'euros l'an dernier.

Au total, une trentaine de chaînes de radio et de télévision relaient le message de l'association. Cette année, le mot d'ordre est : "La seule arme qui peut vaincre le sida, c'est la recherche", comme l'indique l'affiche.

L'association, créée il y a un peu plus de 20 ans par Line Renaud et Pierre Bergé, rappelle que le Sida est toujours une maladie mortelle, même si les traitements permettent aujourd'hui de vivre mieux et plus longtemps.Les trithérapies, notamment, existent depuis une dizaine d'années. Mais ces traitements ne sont pas sans effet secondaire.

Solenne Le Hen a rencontré un malade qui vit avec le virus, et les traitements, depuis 30 ans.

Mais les deux fondateurs du Sidaction continuent de s'alarmer :

Nous pouvons nous réjouir des progrès que nous constatons, ici et là : diminution des décès, des nouvelles infections, traitements plus faciles à prendre et à supporter. Mais comment se réjouir quand on constate qu'en France, année après année, les nouvelles infections ne diminuent pas ?

En France, 150.000 personnes sont traitées pour le VIH, près de 6.500 nouveaux cas ont été détectés en 2012 et les spécialistes estiment que 30.000 personnes vivent avec le Sida sans le savoir.

Dans le monde, presque 35 millions de personnes sont infectées et le virus a tué plus de 1,5 million de personnes en 2013.

Les chiffres du Sida dans le monde (2012)
Les chiffres du Sida dans le monde (2012) © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.