La ministre en visite dans une école en Zone d'éducation prioritaire
La ministre en visite dans une école en Zone d'éducation prioritaire © maxppp

Le Premier ministre Manuel Valls et la ministre de l'Education nationale Najat Vallaud Belkacem présentent ce matin un plan de lutte contre le décrochage. Ils se déplacent au lycée professionnel Maximilien de Robespierre à Lens.

A chaque ministre, son plan de lutte contre le décrochage. Il y a eu celui de Vincent Peillon, il y a deux ans à peine. Les mesures ont commencé à porter leurs fruits puisqu'en janvier dernier, on comptait 20 000 décrocheurs de nouveau en formation et 3000 en service civique.

Le retour en formation

Avant lui, le précédent ministre Luc Châtel avait mis en place des plateformes de lutte contre le décrochage. Il s'agissait d'un système de suivi des décrocheurs. Aujourd'hui, le gouvernement envisage un nouveau plan. Un décret sera publié sur le droit à un retour en formation pour les jeunes de 16 à 25 ans sortis du système scolaire sans aucun diplôme. Ils pourront reprendre des études, entrer en apprentissage ou bien intégrer une école de la 2ème chance.

Les jeunes seront reçus par un conseiller

Dans les 15 jours qui suivront leur demande, les jeunes seront reçus par un conseiller pour trouver la formation la plus adaptée à leur profil. Pour Najat Vallaud Belkacem, prévenir le décrochage et agir dès le collège : assurer par exemple des cours en tronc commun mais aussi faire travailler les élèves les plus en difficulté en petits groupes.

Selon la ministre, les chiffres sur le décrochage masque une réalité : 620 000 élèves sont en grande difficulté.

Un exemple au collège Guy Flavien, dans le 12ème arrondissement de Paris, où Sonia Bourhan s'est rendue :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.