Illustration du site gouvernemental ontemanipule.fr
Illustration du site gouvernemental ontemanipule.fr © radio-france

La ministre de l’Education Nationale réunissait ce mardi des enseignants pour lancer une réflexion sur les théories du complot, ces "ennemis du savoir" qui font de plus en plus de victimes parmi les adolescents. Objectif : trouver les mots et les arguments pour lutter contre le conspirationnisme.

Le saviez-vous ? Le monde est gouverné par des reptiles mangeurs d’hommes, Barack Obama est l’un d’eux, Madonna aussi. La preuve ? Les dizaines de vidéos sur internet où on les voit se lécher les lèvres. Pour Najat Vallaud-Belkacem, cela "pourrait faire sourire" sauf que selon un sondage de 2013 du Public Policy Polling, 12 millions d’américains y croient.

Et si une théorie aussi fantasque est aussi populaire alors d’autres, moins absurdes et plus crédibles en apparence, prennent une ampleur "dangereuse" selon la ministre de l’Education Nationale. Ainsi, 36% des jeunes français entre 15 et 24 ans pensent que le monde est gouverné par la société secrète des Illuminati selon un sondage Opinion Way de mai 2012.

Arthur est élève en troisième à Paris, il a déjà entendu dire que le gouvernement était derrière les attentats de Charlie ou du 13 novembre "pour essayer de créer un climat de tension." Naïma Page est sa professeure d'histoire-géographie, elle a dû, en cours aborder cette question "pour leur donner des clés pour qu'ils puissent réfléchir par eux-mêmes et qu'ils ne se retrouvent pas démunis devant leur ordi en rentrant à la maison."

"L'esprit critique tu auras... mais pas pour tout"

Développer l'esprit critique des élèves à travers l'enseignement moral et civique et l'éducation aux médias, c'est l'objectif du ministère. Des ressources pédagogiques seront à disposition des professeurs. Pour Rudy Réchstadt, fondateur de l'Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot , les enseignants doivent "montrer que les théories du complot ont toujours existé dans l'histoire et qu'elles ont parfois abouti à des choses funestes ."

Le travail des enseignants est aussi de démonter ces théories à travers leurs mécanismes, toujours les mêmes. Le site gouvernemental ontemanipule.fr a été lancé dans ce sens il y a quelques jours. Les sept commandements de la théorie du complot y sont détaillés. Dans le "Point 3 l'esprit critique tu auras… mais pas pour tout" le gouvernement rappelle que si les complotistes affirment qu'il ne faut pas croire la parole officielle et celle des médias, ils s'appuient sur des paroles d'experts auto-proclamés dont la parole n'est jamais remise en cause.

Et pour faire passer le message auprès des adolescents, le gouvernement a choisi un youtubeur à succès, Kévin Razy.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.