Jean-Marc Ayrault annonce que le gouvernement se penchera sur le projet de loi promis par François Hollande à la fin du mois, malgré les réserves de certains élus. Il assure que "les maires seront soucieux de faire respecter la loi" .

De toute façon, explique le Premier ministre, "si un maire, à titre personnel, ne veut pas célébrer ce mariage, ils seront célébrés partout. Si ce n'est pas la personne elle-même, si c'est un adjoint, moi je respecte. Mais il importe de rappeler que dans une démocratie, ce qui compte, c'est le vote des citoyens"

Le texte stipulera que "le mariage est contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe" . Pour Jean-Marc Ayrault, il s'agira d'une "évolution majeure de notre code civil" . Il doit mener à "l'ouverture du droit au mariage de personnes de même sexe et par voie de conséquence, de l'adoption aux couples mariés de même sexe" .

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.