Le muguet porte bonheur toxique
Le muguet porte bonheur toxique ©

Grâce au soleil d'avril, le muguet est bien là en ce 1er mai. Ses petites clochettes blanches séduisent toujours autant, 60 millions de brins environs vont être vendus en France. Mais si le muguet porte bonheur, les substances toxiques présentes dans la plante conduisent chaque année 200 à 300 personnes dans les centres anti-poison.

A Paris par exemple, au centre de toxicovigilance, les équipes reçoivent déjà des appels de personnes qui suspectent une intoxication au muguet. Cela peut paraître étonnant, mais sous ses airs de belle petite plante à clochettes, le muguet est un gros vecteur de poison.

Le muguet est si toxique que même fané et même l'eau dans laquelle il repose peut empoisonner. Et c'est bien l'objet des appels que reçoit Nadine Le Tur, infirmière au centre anti-poison de Paris.

On m'a appelé pour de l'eau dans laquelle avait trempé des brins de muguet, de l'eau qui avait été bue par un enfant

Ecoutez le reportage de Mathilde Gérard à Paris

La majorité des cas d'intoxication sont même essentiellement des enfants qui ont ingéré de l'eau où a trempé le muguet. La tige de la plante ou quelques clochettes dans la bouche, il suffit parfois d'une petite minute d'inattention, il n'est donc pas forcément évident de se rendre compte qu'il s'agit d'une intoxication, comme l'explique Jérôme Langrand, médecin au centre anti-poison de Paris.

Des douleurs abdominales, des vomissements, des diarrhées sont les premiers signes qui sont susceptibles d'arriver

Dans la majorité des cas, l'intoxication n'entraîne pas de graves développements. Mais le risque existe et il faut donc de toute façon appeler les urgences en cas de doute. Les centres recensent par exemple plus d'empoisonnement au muguet qu'à l'if ou au houx.

Enfin, certains cas d'intoxications peuvent même entraîner la mort, certes les cas sont heureusement rares mais ils existent. Le docteur Langrand a le souvenir de personnes atteintes de démence qui après avoir ingurgité de grandes quantité de muguet avaient été retrouvées mortes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.