Le nombre de morts sur les routes françaises a augmenté en février par rapport au même mois en 2014: + 6,7%. Le gouvernement espère renverser la tendance avec son plan de lutte en 26 mesures, présenté fin janvier.

Cent radars supplémentaires d'ici fin 2013
Cent radars supplémentaires d'ici fin 2013 © Maxppp / Jean-Baptiste Quentin

240 personnes ont perdu la vie sur les routes, contre 225 en février 2014. Après un mois de janvier noir - + 12% de tués sur les routes - ces mauvais chiffres confirment la tendance. "Cette hausse concerne principalement les automobilistes, les cyclistes et les piétons" précise l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR).

► ► ► LIRE AUSSI |Le nombre des morts sur les routes en hausse de 12% en janvier

Pour le délégué interministériel à la sécurité routière, Jean-Robert Lopez, " il y a vraisemblablement un relâchement du comportement " sur la route. C'est aussi le point de vue du ministère de l'Intérieur qui a annoncé fin janvier une série de 26 nouvelles mesures pour renforcer la sécurité routière.

La présidente de la ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon, était l'invitée du 13H de France Inter

Premier cheval de bataille du gouvernement : l'alcool au volant, en particulier chez les jeunes. Letaux d'alcoolémie légal va être abaissé à titre expérimental de 0,5 à 0,2 gramme par litre de sang pour les conducteurs novices (trois ans après le permis ou deux ans s'il y a eu conduite accompagnée).

Les kits mains libre sont également visés . Les oreillettes, casques et écouteurs vont être interdits au volant pour améliorer "l'attention des conducteurs", mais pas les kits bluetooth embarqués qui restent autorisés. Et pour limiter le nombre de piétons tués en ville, il sera bientôt interdit de se garer à moins de cinq mètres "avant les passages piétons".

Moins de blessés

Seul point rassurant, le nombre des accidents corporels est en baisse de 9,4%. Les blessés sont aussi moins nombreux. - 8,7% par rapport à février 2014. Motards et cyclomotoristes semblent également faire preuve de plus de prudence selon l'ONISR. Les chiffres de la mortalité se stabilisent pour cette catégorie.

Après douze années de baisse, la mortalité routière a augmenté de 3,7% en 2014. En dépit de ces statistiques inquiétantes, les autorités maintiennent l'objectif de faire baisser à 2.000 le nombre de morts, d'ici 2020.

Les principales mesures pour améliorer la sécurité routière
Les principales mesures pour améliorer la sécurité routière © Idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.