INFO FRANCE INTER : Mgr Luigi Ventura, représentant du Vatican en France, sera confronté la semaine prochaine à quatre hommes.

Le nonce apostolique en France, Luigi Ventura, accusé d'agressions sexuelles, bientôt confronté à ses accusateurs
Le nonce apostolique en France, Luigi Ventura, accusé d'agressions sexuelles, bientôt confronté à ses accusateurs © Maxppp / Alexandre Marchi

L'information émane d'un des avocats des plaignants. Luigi Ventura, représentant du Vatican à Paris, fera face la semaine prochaine à quatre hommes qui ont porté plainte contre lui pour agressions sexuelles. Pour Mathieu de la Souchère, en charge des relations internationales à la mairie de Paris, premier à avoir dénoncé les agissements du prélat, ce sera le 23 mai.  

"Nous avons hâte d'entendre ses explications", a commenté hier soir Maître Antoinette Frety, qui prépare avec lui cette confrontation, "d'autant que c'est le Nonce qui a réclamé ces face-à-face". Sans cette volonté, la confrontation n'aurait d'ailleurs pas été possible : Monseigneur Luigi Ventura bénéficie toujours de l'immunité diplomatique. C'est déjà à sa demande qu'il avait été auditionné par la police judiciaire le 3 avril.   

L'affaire du Nonce a été médiatisée peu après une cérémonie de vœux à la mairie de Paris, le 17 janvier dernier. Lors de cette cérémonie, Mathieu de la Souchère, jeune cadre de la mairie, dit avoir été agressé sexuellement : "C'était lors des vœux aux autorités diplomatiques de la maire de Paris. Mon travail était d’accueillir les ambassadeurs présents, dont le Nonce apostolique. À plusieurs reprises, dont une fois devant témoins, il m'a tripoté de manière très insistante. C'était bien plus qu'une main aux fesses". Le jeune homme a déposé plainte le 24 janvier. Depuis, plusieurs autres hommes l'ont suivi.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.