Majorette
Majorette © CC RiveraNotario

Emile Véron, fondateur de la célèbre marque de voitures miniatures Majorette, est mort mercredi à l'âge de 88 ans.

Le chef d'entreprise lyonnais avait commencé dans l'industrie du jouet en dirigeant la société Norev (anagramme de Véron), fondée par son frère ainé au lendemain de la Seconde guerre mondiale.

Il fonde Majorette au début des années 60 et c'est le succès pour les petites automobiles en zamac et plastique, à l'échelle 1/43, qui font le bonheur des enfants avec leurs couleurs vives et des prix raisonnables.

Fin 1977, Majorette entre avec succès à la bourse de Lyon. Emile Véron, patron social, distribue des actions à ses salariés et rachète le concurrent Solido. La marque est alors commercialisée dans 60 pays.

A la fin des années 1980, Majorette commence à souffrir d'une concurrence internationale de plus en plus rude, d'un cout de la main d'oeuvre moins élevé et se voit contraint à enchaîner les plans sociaux. La société est rachetée par le groupe jurassien Smoby en 2003 et rebaptisée Smoby-Majorette, avant d'être placée en redressement judiciaire quatre ans plus tard.

Plusieurs tentatives de reprises après, en 2010 Majorette revient dans le giron de son ancien propriétaire Smoby Toys, qui n'a conservé qu'un peu plus d'un tiers des salariés français, soit moins d'une trentaine sur 73.

Récit de cette aventure mini-automobile avec Nicole Guillard

href="http://www.franceinter.fr/#"> ![Lecture](http://www.franceinter.fr/sites/all/themes/fi_player_theme/img/spacer.png) Emile Véron s'était lancé dans la politique dans les années 80 et avait été fait chevalier de la Légion d'honneur.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.