Le pape en visite à Strasbourg
Le pape en visite à Strasbourg © Radio France / Anaïs Feuga

Le pape François espère redonner ce mardi à Strasbourg de l'élan à une Europe plongée dans la crise et menacée de replis nationalistes, lors d'une visite devant les institutions européennes.

Deux discours devant deux assemblées. Pas de sortie, pas de bain de foule, pas de rencontre avec les catholiques français : ce déplacement de quatre heures, le plus court d'un pape à l'étranger, est purement institutionnel. François a pris la parole en fin de matinée devant le Parlement européen, où siègent des élus des 28 pays de l'Union européenne. Le pape a notamment déploré l'image d'une Europe "vieillie", et a appelé l'UE à offrir "aide et accueil" aux migrants clandestins.

François a délivré un message d'espérance et d'encouragement. Le récit d'Anja Vogel

► ► ► EN DIRECT | Anaïs Feuga suit la visite du pape à Strasbourg

Le pape devait également s'entretenir brièvement avec le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, le président en exercice de l'UE, l'Italien Matteo Renzi, et le président de la Commission, Jean-Claude Juncker.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | "Allô l'Europe" : que vient faire le pape à Strasbourg ?

La dernière visite d'un pape à ces institutions remonte à Jean Paul II en 1988, quand l'Europe était encore séparée par le rideau de fer.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.