Le secrétaire d'Etat au budget Christian Eckert a annoncé une hausse de 15% des prix du tabac à rouler. Objectif : enrayer l'utilisation de ces produits chez les jeunes.

Le tabac à rouler, porte d'entrée vers l'addiction à la cigarette pour les jeunes ?
Le tabac à rouler, porte d'entrée vers l'addiction à la cigarette pour les jeunes ? © Maxppp / Fabien Cottereau

Le prix des paquets de tabac à rouler devrait augmenter l'an prochain. C'est ce qu'a annoncé le secrétaire d'Etat au budget, Christian Eckert, ce vendredi matin. La hausse des taxes sur ces produits, qui sera proposée dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2017, devrait être de 15%. Cela fera augmenter le prix d'une blague de tabac "d'un peu plus d'un euro", a précisé le Secrétaire d'Etat.

Des hausses régulières, mais toujours loin derrière les cigarettes

Objectif de la mesure : aligner la fiscalité du tabac à rouler (jusqu'à présent plus avantageuse) sur celle des paquets de cigarettes. Car jusqu'à présent, fumer coûte beaucoup moins cher pour les acheteurs de tabac à rouler que de cigarettes manufacturées, ce qui représente l'une des voies d'entrée importantes des plus jeunes dans le tabagisme.

Evolution comparée du prix du tabac à rouler et des cigarettes
Evolution comparée du prix du tabac à rouler et des cigarettes © Infogr.am

Comme le montre ce graphique, ces dernières années, l'Etat a déjà agi à plusieurs reprises pour faire augmenter le prix du paquet de tabac à rouler. Depuis 2004, le prix du tabac à rouler a augmenté plus vite que celui des paquets de cigarettes. Mais malgré cela, les prix restent toujours plus avantageux pour le tabac à rouler, qui permet de faire plus de cigarettes qu'un paquet normal. D'où l'attrait des jeunes pour ce produit meilleur marché.

Conséquence, la consommation de tabac à rouler augmente plus vite que à celle de tabac classique. En 2015, elle a augmenté de 6,3% alors que la consommation de cigarettes n'a gagné que 1%. Même si, selon l'Observatoire français des drogues et toxicomanies, les ventes de tabac à rouler ont baissé en juillet 2016 par rapport à l'année dernière.

Les ventes de tabac en 2015
Les ventes de tabac en 2015 © Visactu

Le prix des cigarettes va augmenter aussi

Vendredi matin, Christian Eckert a affirmé que les taxes sur les cigarettes manufacturées n'augmenteraient pas... du moins pas directement. Mais le secrétaire d'Etat au Budget a annoncé une taxe sur le chiffre d'affaires de l'unique distributeur de produits du tabac en France, nommé Logista. Cette taxe devrait rapporter 130 millions d'euros par an, qui seront consacrés à la lutte contre le tabagisme.

"Toutes les hausses de taxe seront répercutées dans le prix des cigarettes", a prévenu Benoît Bas, directeur des relations extérieures du cigarettier Japan Tobacco International France. Si cette taxe est validée, les fabricants de cigarettes augmenteront donc le prix des paquets... et le tabac à rouler restera toujours aussi avantageux.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.