rasoir barbe
rasoir barbe © MaxPPP / Philippe Turpin

Les spécialistes du rasage sont de mauvais poil aux Etats-Unis : leurs ventes ont baissé en 2013, la faute à la mode de la barbe. Mais ils comptent sur le "manscaping", une nouvelle tendance consistant à se raser les poils du corps.

Le leader du marché international Gillette, filiale de Procter & Gamble, a vu ses ventes, hors rasoirs jetables, baisser de 7,8 % en un an lors des trois derniers mois de 2013. Le directeur financier de l'entreprise Jon Moeller a notamment mis en cause la campagne "Movember", un mouvement qui appelle à ne pas se raser la barbe au mois de novembre pour attirer l'attention du public sur le cancer de la prostate.

Le spot de sensiblisation du mouvement "Movember" :

Le rasoir jetable ne connait pas la crise, en attestent les ventes de Bic, en progression de plus de 10% en rythme annuel. Globalement, les hommes se rasent moins la barbe mais la tendance du "manscaping", ou rasage corporel, est une nouvelle pratique porteuse pour les spécialistes du rasage.

Véronique Julia vous en dit plus sur le "manscaping" :

Procter & Gamble a d'ailleurs bien conscience de cette évolution :

Si la tendance à se raser le visage est en quelque sorte à la baisse, celle du rasage du corps est en hausse et nous pouvons en tirer avantage.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.