Ce petit objet coloré s'est insinué partout en 40 ans. C'est un jouet devenu accessoire pour acteurs de cinéma, déguisement pour enfants, et que certains ont complètement détourné de son objet initial, à savoir celui d'être un simple casse-tête.

Un tracteur tirant un char amène des enfants déguisés en Rubik's cubes alors qu'ils défilent pendant la procession du carnaval dans la ville de montagne de Coja.
Un tracteur tirant un char amène des enfants déguisés en Rubik's cubes alors qu'ils défilent pendant la procession du carnaval dans la ville de montagne de Coja. © Getty / .

En ces temps de confinement c'est peut-être le moment de réussir enfin à résoudre le casse-tête du Rubik's cube. Un moyen de s'occuper à peu de frais, juste en rouvrant ses placards et en récupérant cet objet qu'on a parfois abandonné, découragé par l’impossibilité de recomposer les six faces de couleurs.

Le Rubik’s Cube a quarante ans de commercialisation massive cette année. Inventé en 1974 par Ernö Rubik pour ses élèves de design et architecture, il a été commercialisé à l’échelle mondiale en 1980. La société Ideal Toy a mis sur le marché le “Magic Cube”, car tel était son nom d’origine, en le rebaptisant Rubik’s Cube. Depuis il s'est développé sous de multiples variantes, est devenu un support publicitaire, s'est insinué dans des scénarios de films, et même de jeux vidéos, et est l'objet de multiples tutoriels.

Les artistes ne se sont pas contentés de faire du "speedcubing" pour résoudre le Rubik’s cube en moins de vingt-cinq mouvements. Avec le petit objet aux 43 252 003 274 489 856 000 de positions possibles, soit plus de 43 trillions, ils ont trouvé encore d’autres choses étranges à faire. 

L'entrée au Moma

Chez  les fans de Rubik's cube on aime rappeler son entrée dans le prestigieux musée américain le Moma dès 1981. "La mise sur le marché d'une produit aussi complexe et peu télégénique n'était pas simple à l'époque", explique Jean- Louis Mathieu, référent de la marque en France. "Il a donc fallu le mettre en avant, c'était un peu un coup de pub, et son arrivée au Moma a mis en lumière sa complexité exemplaire et son esthétique inédite". 

L'objet va rester comme un marqueur des années 80, y compris pour ces couleurs. 

Objet de joaillerie, avec diamants et rubis au carré

Même en or, orné de pierres précieuses, ou en argent, le cube peut être manipulé et le casse-tête résolu. Mais il est recommandé aux rares détenteurs de ces cubes en argent d'éviter leur manipulation, ce serait dommage. Ces cubes en argent s'achètent plusieurs milliers d'euros. Le must, c'est le cube en or dont les vingt-sept case de couleurs sont affichées par une multitude de pierres précieuses. L'objet s'est échangé contre 1,5 millions de dollars. C'est le cube le plus cher du monde.

En 1995 le Diamond Cutters International a créé le  'Masterpiece Cube' en or et pierres précieuses
En 1995 le Diamond Cutters International a créé le 'Masterpiece Cube' en or et pierres précieuses / Capture d'écran Rubiks.com

Version ébénisterie contemporaine

Le cube Rubiks en acajou, ébène, bois de rose et laiton, marqueterie réalisé par l'artiste Hanneke Rijks
Le cube Rubiks en acajou, ébène, bois de rose et laiton, marqueterie réalisé par l'artiste Hanneke Rijks / Hanneke Rijks

Hanneke Rijks est l'artiste la plus emblématique de l'univers Rubik's. L'artiste hollandaise a glissé des mini cubes dans des boites de sardines qu'elle façonne avec du bois, par exemple, ou bien inséré des cubes dans des tour Eiffel signées de sa main. 

Tour Eiffel en bois sur Rubik's cube
Tour Eiffel en bois sur Rubik's cube / Hanneke Rijks

À l'occasion d'une exposition itinérante en France, Hanneke Rijks a allié sa passion pour les cubes d'Ernö Rubik et son savoir d'ébéniste et artiste contemporaine. Elle a réalisé un cube de taille standard en bois, comptant 6 symboles de Napoléon et Joséphine. L'oeuvre a fait partie de l'exposition "l'Empire des jouets". Cette marqueterie d'ébène, bois de rose, et acajou, est à la taille standard du cube originel, soit 6x6x6 cm.

Le cube Rubiks en acajou, ébène, bois de rose et laiton, marqueterie réalisée par l'artiste Hanneke Rijks
Le cube Rubiks en acajou, ébène, bois de rose et laiton, marqueterie réalisée par l'artiste Hanneke Rijks / .

Pour cette même exposition, Jean-Louis Mathieu, qui a aussi été champion, juge, expert en Rubik's cube, a également composé, avec son épouse, deux mosaïques, représentant Napoléon et Joséphine.

Jean-Louis et Sylviane Mathieu ont réalisé les deux plus grandes mosaïques françaises pour l’exposition itinérante "l’empire des jouets"
Jean-Louis et Sylviane Mathieu ont réalisé les deux plus grandes mosaïques françaises pour l’exposition itinérante "l’empire des jouets" / Jean-Louis Mathieu

L'art des mosaïques

Car avec des cubes, beaucoup, artistes ou non, ont eu l'idée de se servir des couleurs, plutôt que de leurs cellules grises pour résoudre l'énigme de leur reconstruction. Ils ont pris les différents carrés pour des pixels. Pour faire une mosaïque en cubes il n’est pas nécessaire d’avoir résolu l’énigme du Rubik’s Cube, on peut se contenter de ne réaliser que les faces visibles pour l’image à construire.  Il existe un programme en ligne gratuit pour générer les pixels de votre chef-d'œuvre à partir d'une image téléchargée.  

Avec 85 794 cubes, le Cube Works Studio a représenté un panorama de Macao en Chine. Elle  mesurait près de quatre mètres de haut et soixante mètres de long.  

De nombreuses mosaïques ont été ainsi réalisées avec le Rubik’s Cube. La plupart d'entre elles représentent des images célèbres de peintures mythiques, comme des représentations de La Cène, par exemple. Parfois il s’agit de portraits de personnalités. 

Il a fallu quatre cent heures de travail à l’artiste Josh Chalom, fondateur du Cube Works Studios au Canada,  pour représenter un des chef-d'œuvre de Michel-Ange, La création d'Adam, que l’on peut normalement admirer dans la chapelle Sixtine au Vatican. C’était en 2010 et l’artiste a utilisé 12 090 cubes. L’année précédente, il avait agencé La Dernière Cène, à la manière de Leonard de Vinci,  avec 4 050 cubes. La mosaïque avait été achetée 50 000  dollars par un collectionneur de Floride.

En 300 cubes, le français Invader, connu pour ses interventions surprises dans l’espace public, a composé une Joconde. Le 23 février dernier, en salle de ventes, une de ses Joconde en cubes, s’est envolée aux enchères pour atteindre 480 200 euros. 

La Joconde du street artiste Space Invader, conçue à partir de Rubik's Cube
La Joconde du street artiste Space Invader, conçue à partir de Rubik's Cube © AFP / François Guyot

C’est quatre fois plus que l’estimation d’Artcurial. Invader a également reproduit le Déjeuner sur l’herbe de Manet, ou L’Origine du Monde de Courbet.  

Certains fans particulièrement ingénieux sont capables de réaliser des mosaïques différentes au recto et version d'une même couche de cubes, et là on atteint de summums de dextérité.

Un cube dans le Guinness des records

Le britannique Tony Fischer a lancé la mode de la customisation des cubes dès le début des années 80. Il leur a à peu près fait tout subir. Rabotage des coins, changement d'orientation des angles. 

Il vient d'entrer pour la seconde fois dans le livre Guinness des records avec un cube de 2,022 mètres de coté, qu'il est capable de manipuler et de résoudre. 

Rubiks' cube en accessoire pour magicien

Le magicien américain Steven Brundage a bâti sa notoriété sur la manipulation du casse-tête cubique. Pour lui, moins d’une seconde et une pichenette peuvent suffire à recomposer toutes les faces du cube. 

Il est capable par exemple de placer lentement un cube non résolu dans un sac en papier. Après avoir claqué des doigts et retourné dans le sac, le cube est remis en place. Il demande ensuite à un invité de mélanger secrètement un cube. Trente secondes plus tard, Steven dévoile un second cube présentant la même configuration des faces et des couleurs que celui de l’invité.

Lorsque Kobe Bryant est mort dans un accident d’avion en janvier, Steven Brundage a réalisé en hommage une mosaïque. La vidéo montrant la réalisation de la pièce est devenue virale. L'original de son portrait de Kobe Bryant a été vendu aux enchères et tous les bénéfices ont été reversés au Fonds MambaonThree. Mais par ailleurs le sympathique Steven a aussi le sens du commerce et vend des mosaïques pour minimum 1500 dollars (Maitre Yoda par exemple), et jusqu’à 7000 dollars. 

Un réalisateur de films résout l’énigme avec ses pieds ou son nez

Le cinéaste Michel Gondry a publié sur Internet en 2006 une vidéo le montrant résolvant le Rubik’s Cube avec ses pieds en deux minutes à l’image. En fait, l’auteur de La science des rêves et de The Green Hornet  a recours au montage et effets spéciaux comme il sait si bien le faire. 

Pour la résolution avec les pieds, il a d’abord filmé la déconstruction du cube, et a passé le film à l’envers. Autre trucage quand il se filme en train de recomposer un mini-cube, avec son nez : là, on voit bientôt des mains sortir de ses narines. 

Tout seul sur une table et même en l’air

Il faut classer les expériences qui suivent plutôt du coté de la recherche, des réussites avec les robots ou les intelligences artificielles, qui battent tous les records de rapidité de résolution. Ici c’est en grinçant et en couinant que Rubik’s cube arrive à se résoudre tout seul. Grâce au génie du chercheur japonais, ancien élève des beaux-arts, Takashi Kaburagi, et au processeur qu’il glisse à l’intérieur du cube, celui-ci se meut et se remet en place de lui-même. Le Japonais a réussi cela d’abord tout simplement sur une table, après l’avoir équipé d’un moteur et d’un ordinateur,  comme le révélait la vidéo qu’il dévoilait en 2017. 

Ensuite,  Takashi Kaburagi a réussi à faire se mouvoir le Rubik's cube en lévitation, au-dessus d’une surface métallique. Il faut bien sûr un panel d’astuces (avec des aimants) et de trucages pour arriver à faire flotter l’objet.

Dans le monde ancien, il y  a encore quelques jours, la marque Rubik’s Cube collaborait avec des marques de mode, de nourriture ou de boissons. 450 millions de cubes 3x3x3 ont été vendus dans le monde depuis sa création. Quel avenir pour Rubiks's cube ? "La bataille commerciale grève les développement artistiques", regrette Jean-Louis Mathieu. "Ernö Rubik continue de surveiller la notoriété de sa création. Il y aura sûrement d'autres idées encore. Aux États-Unis, il existe un concours de mosaïques , évidemment en suspens pour l'instant. Certains maintiennent l’esprit de compétition avec des challenges non officiels en ligne, ces jours-ci", signale-t-il. Le Monsieur  Rubik's cube en France est certain que le petit objet n'a pas encore vécu sa dernière métamorphose.  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.