Ils sont plébiscités depuis le début de la pandémie. Un secteur déjà en bonne santé depuis une vingtaine d'années. L'an passé, malgré l'épidémie et deux mois de fermeture, certains magasins ont augmenté leurs ventes d'environ 20 %. Parmi les références les plus demandées, les jeux en duo.

Malgré deux mois de fermeture avec la crise sanitaire, les magasins qui vendent des jeux de société ont constaté une augmentation des ventes en 2020.
Malgré deux mois de fermeture avec la crise sanitaire, les magasins qui vendent des jeux de société ont constaté une augmentation des ventes en 2020. © Xien Huang

Des jeux en rupture de stocks. Aujourd'hui encore, une quinzaine de référence manquent dans les rayons du magasin où travaille Xien, dans le 10e arrondissement de Paris. Pour certains, il est en rupture de stock depuis quatre mois, "et je ne sais pas quand ils doivent arriver", précise le vendeur. Des modèles que les boutiques reçoivent pourtant en plus de 20 exemplaires. "On ne les a plus et les distributeurs non plus", conclut Xien. 

"C'est assez fou d'arriver à de tels chiffres après deux confinements"

Les ventes de jeux de société augmentent chaque année depuis les années 90. "C'est un secteur très discret, en pleine forme, qui fonctionne par le bouche à oreille", révèle Cathy Suignard. Elle est la présidente de l'association "Les boutiques ludiques", qui regroupe près de 160 commerces spécialisés dans les jeux de société. "On est en train de faire les comptes pour l'année dernière. Pour l'instant, on parle de 20 % d'augmentation. C'est même 50 voire 60 % de plus parfois, se réjouit-elle. C'est assez fou quand-même d'arriver à de tels chiffres, après deux confinements." 

Pour autant, cette gérante d'un magasin de jeux en Bretagne, à Dinan, ne parle pas d'un boom : "Chaque année, on connaît une croissance à deux chiffres. _Ce secteur se porte très bien et la crise sanitaire l'a encore un peu plus porté, c'est vrai_." 

Les jeux à deux très appréciés

Parmi les clients, des passionnés, comme Isaure. Cette étudiante prospecte aujourd'hui dans un autre magasin de Paris. Pas d'achat cette fois-là, uniquement des renseignements. Mais depuis les deux confinements, elle l'avoue : "Depuis quelques mois je joue plus aux jeux de société." Quand elle a su qu'elle allait être confinée, en novembre, la jeune femme est partie s'acheter deux boîtes. "Je joue parfois avec mes amis, surtout avec ma famille. Et pendant cette période j'ai surtout fait découvrir cet univers à mes proches." 

Parmi les nouveaux adaptes, beaucoup de couples. C'est ce que constatent tous les vendeurs. "Ils cherchent à s'occuper à deux. _À un moment j'étais en rupture sur les jeux qui se jouent en duo_, Code Name Duo notamment et Seven Wonder Duel, les deux références", rapporte Xien.

L'un des derniers loisirs

Les jeux en solo sont aussi appréciés en ce moment. _"_Ça peut paraître bizarre des jeux de société où l'on joue seul. Mais il y a plein de choses qui se font !" assure Cathy Suignard. Il faut dire aussi qu'en ce moment, les loisirs se font rares. Pas de cinéma, ni de théâtre.... _"_Une fois que les gens ont passé un week-end devant les écrans, ils ont peut-être envie de voir autre chose, plaisante Alain, également vendeur. Les jeux de société apportent du contact humain, on peut aussi se moquer de voir les autres perdre", ajoute le commerçant, très taquin. 

Et Cathy Suignard l'assure : "Avec ces jeux, on est sûr de trouver chaussure à son pied." Près de 600 références sortent chaque année.