Ornikar débarque à Nantes
Ornikar débarque à Nantes © Radio France

L'entreprise Ornikar offre déjà des cours de code de la route en ligne à prix cassé. Elle souhaite maintenant passer à la conduite. Les première leçons Ornikar seront dispensées à la rentrée.

Ornikar joue sur le même flou juridique qu'Uber qui concurrence les taxis, elle ne fait que mettre en relation un élève et un formateur indépéndant. Ce n'est donc pas une auto-école, elle n'a pas d'agrément . C'est l'enseignant qui fournit la voiture à double commande. Une heure de conduite coûte 35 euros, 10 vont dans la poche du site internet, le reste dans celle du formateur.

Ornikar annonce son arrivée sur le marché nantaisdans un communiqué

Ornikar invite les auto-écoles à collaborer avec eux , notamment à partager leurs formateurs. "Nous souhaitons travailler ensemble, main dans la main, pour le meilleur", est-il écrit. Une courtoisie qui sert peut-être à prévenir une polémique du type Taxis contre Uber. Car à priori, la ficelle est un peu grosse : Ornikar se place en concurrent direct des auto-écoles avec une ambition : casser les prix. Une heure de conduite sur Ornikar coûte 35 euros. C'est beaucoup moins cher que les prix actuels.

Beaucoup de gérants d'auto-écoles qui ont reçu la lettre critiquent déjà Ornikar. Benjamin Gaignault le cofondateur de l'entreprise leur répond sur France Bleu.

Un point faible, les délais

Le gros point faible dans l'offre d'Ornikar c'est les délais pour passer l'examen. Ce n'est pas une auto-école agrée, elle n'a pas de dates réservées . Il faut donc passer en candidat libre et l'attente peut-être énorme. C'est au moins six mois pour le premier passage, un an pour un deuxième.Mais il y a une parade. Certains élèves pourraient s'inscrire dans une auto-école, prendre le forfait minimum de 20h et le compléter ensuite avec des cours d'Ornikar moins cher. C'est une des stratégies de la startup.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.