Le virus Zika est transmis par le moutique
Le virus Zika est transmis par le moutique © Andre Penner/AP/SIPA

Le virus, qui sévit en Amérique du Sud et dans certains départements d'Outre-Mer, peut entrainer des troubles neurologiques pour les personnes infectées et des malformations congénitales chez le fœtus. Certains pays déconseillent même actuellement les grossesses.

Le virus Zika fait peur. Il est transmis par le moustique Aedes aegypti, et par Aedes albopictus, le moustique-tigre, également porteur de la dengue et du chikungunya, et en tant que tel il n'est pas mortel. Mais les malformations qu'il peut causer chez le fœtus sont très importantes, notamment des microcéphalies, c'est-à-dire de petits périmètres crâniens à la naissance avec retards mentaux associés.

Les autorités de plusieurs pays touchés ont conseillé aux femmes de ne pas tomber enceintes en ce moment pour éviter que leur enfant soit atteint de microcéphalie. C’est le cas du Salvador, par exemple, et de la Colombie où plus de 13.500 cas de contamination ont déjà été recensés - contamination ne signifiant pas forcement maladie.

Au Brésil , le nombre de naissances de bébés atteints de microcéphalie continue d’augmenter, avec plus de 3 000 cas en 2015 contre 150 en 2014. En janvier, le Ministère de la santé a signalé une augmentation de 360 cas en seulement 10 jours.

Les explications d'Anne Vigna, correspondante de France Inter au Brésil

Le virus a également atteint les Etats-Unis . Si trois cas du virus Zika ont été enregistrés en Floride chez des personnes ayant récemment voyagé en Amérique latine, les autorités sanitaires américaines ont confirmé la naissance à Hawaï d'un bébé atteint de microcéphalie. Le CDC (Centre américain de contrôle et de prévention des maladies) déconseille aux femmes enceintes de se rendre dans 14 pays et territoires d'Amérique latine et des Caraïbes. Même conseil dispensé en France par le ministère de la santé, qui recommande également aux femmes enceintes ou ayant le projet d'une grossesse d'éviter d'aller dans les zones où sévit le Zika.

Jusqu'où l'épidemie peut-elle s'étendre ?

Le problème avec le Zika, c'est que dans près de 80% des cas, le virus passe totalement inaperçu. La maladie bien souvent n'a pas de symptômes, difficile du coup d'évaluer précisément l'ampleur de l'épidémie. Ce qui est sûr, c'est que la saison est favorable, en Amérique du sud, à une propagation de grande ampleur.

Anna Bella Failloux est entomologiste à l'institut Pasteur, spécialiste des transmissions par les moustiques

Le virus va se propager comme l'a fait le chikungunya

La France métrololitaine peut-elle être touchée ?

En Guyane, Martinique, Guadeloupe et à Saint Martin, ce sont pour l'instant quelque 150 cas qui ont été confirmés. L'été dernier, le Haut conseil de santé publique avait jugé réel le risque d'une propagation en France métropolitaine. Une hypothèse sur laquelle travaille précisément l'institut Pasteur.

Anna Bella Failloux avec Véronique Julia

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.