C'est les années de Guerre, d'après Guerre et de Guerre Froide. Le petit prince apprivoise un renard, Big Brother is watching us et Luis chante sa Belle de Cadix. Et pendant ce temps là sur le Tour...

1947 le retour du Tour

21 étapes, 100 coureurs, 4 600 kilomètres... en 1947 la France renoue enfin avec la grande Boucle. le boxeur Marcel Cerdan donne le coup d'envoi d'un Tour durant lequel chaque jour, ou presque, apportera son lot de surprises.Le 28 juin, la chaleur est écrasante sur la route de Strasbourg. Raphaël Géminiani se rafraichit en se jetant dans un abreuvoir… touché par la fièvre aphteuse. Il arrivera, tant bien que mal à terminer l’étape, mais sera conduit à l’hôpital dès l’arrivée.Le 13 juillet, l’avion de L’Equipe & But Club s’écrase sur la route du Tourmalet. Aucun dommage humain, mais une belle frayeur pour le pilote et les spectateurs. Et le Tour s’achève en apothéose le 20 juillet avec la victoire à l’arraché de Jean Robic qui n’a jamais porté le Maillot Jaune.

### 1947 un Papy sur le Tour 1947 est aussi l’année du premier duplex radio.C’est une des figures du reportage, Georges Briquet, qui en est l’instigateur. Briquet, surnommé Papy, est journaliste sportif à la radio et couvre le Tour de France depuis 1932. Il parle vite, improvise et décrit tous ces petits détails qui font d’un reportage une histoire.Arrêté en 1943, il est déporté à Dachau en 1944. La légende raconte que ses camarades de captivité lui ont bricolé avec des bouts de câbles une reproduction de micro avec lequel il leur fait des commentaires d’arrivée d’étape du Tour.Au sortir de la guerre, il devient chef du service des sports de la Radio Diffusion Nationale, pour laquelle il invente, deux ans plus tard, le duplex radio.
### 1948 l'exploit de Bartali 1948, l’année de l’exploit – inégalé à ce jour – de Gino Bartali.Quand le Tour commence ce 30 juin, Bartali a 34 ans et doit affronter sur la ligne de départ le jeune Louison Bobet, 23 ans, dont c’est la première participation.Bartali n’est plus aussi fringuant qu’en 1938, lorsqu’il a remporté le Tour mais son coup de pédale est toujours impressionnant. Il se connaît bien, et s’économise sur les premières étapes. Le 15 juillet, alors qu’il accuse 20 min de retard sur le maillot jaune Bobet, le premier ministre italien, Alcide de Gasperi, l’appelle. Togliatti, leader du communisme italien, vient d’être assassiné. L’Italie est en crise. Gasperi demande de l’aide à Bartali qui rétorque qu’il est sur le Tour. Que peut-il faire ? « _Tu peux faire beaucoup en gagnant les étapes »._ Les 3 suivantes seront remportées – magistralement – par « Gino le Pieux ». Il en gagnera 7 au total et son second Tour de France, 10 ans après le premier. ### 1949 Nancy ville étape Etre ville étape du Tour de France est un événement touristique, économique et politique pour une municipalité.Les retombées sont évidentes, mais l’investissement est d’importance : refaire la signalisation, mobilier les forces de l’ordre, revoir la circulation dans la ville durant l’étape, mettre des locaux à disposition pour les journalistes et les équipes du Tour…En 1949, Nancy accueille le Tour de France sur l’avant-dernière étape Colmar-Nancy. 137 kilomètres que Fausto Coppi remporte, comme il remportera le lendemain le 36e Tour de France.Une lithographie du peintre alsacien Alfred Selig (1907-1974) est réalisée pour l’occasion.
Nancy, ville étape du tour de France (1949)
Nancy, ville étape du tour de France (1949) © Collection Pascal Sergent / Alfred selig
### 1949 dernier Tour des 40's Depuis quelques semaines, Pierre Sabbagh présente le premier journal télévisé. Marcel Cerdan est toujours vivant et les deux Allemagnes viennent de naître.Ce 30 juin, 120 coureurs s'alignent pour avaler 4 808 km en 21 étapes. Le Tour part (et arrivera) de Paris, mais fait pour la première fois une incursion en Espagne (à Saint-Sébastien le 9 juillet) et en Italie (Aoste le 19 juillet). L'Italie qui joue un rôle majeur dans ce dernier tour des années 40 avec la lutte "fratricide" des deux champions italiens Gino Bartoli et Fausto Coppi. Il aura fallu toute la diplomatie d'Alfredo Binda, directeur sportif italien, pour que les deux cyclistes acceptent un "pacte de non agression" mais la lutte incessante des deux rivaux pour remporter le titre tient les spectateurs en haleine dès les premiers jours. ### 1949 Coppi > _La longue figure en lame de couteau, ces yeux fureteurs, cette bouche entr'ouverte qui aspire l'air posément. Pas un rictus, pas une grimace, jamais une plainte. pas un sourire non plus... mais une application constante. Coppi surveille la route droit devant lui, cherchant le sommet ou bien encore, scrutant le sol, un peu à l'avant de sa roue, pour éviter le silex. Il grimpe comme d'autre font de l'aquarelle, sans plus d'efforts apparents. A quoi cela tient-il ? Mystère ? Car, tout de même, Coppi n'a que deux jambes, deux poumons, un cœur, comme vous et moi, et comme tous les autres concurrents du Tour ???_ "Fauto Coppi" de Jean-Paul Ollivier (éd de l'Aurore, 1990). Le journaliste Jean-Paul Ollivier n'a que 5 ans lorsque le "campionnissimo" Fausto Coppi remporte - et c'est une première dans l'histoire du cyclisme - à la fois le Tour d'Italie et le Tour de France.
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.