L'une des figures du mouvement des "gilets jaunes", à qui on ne connaissait pas d'engagement politique jusqu'à maintenant, "like" et commente beaucoup de contenus liés à Marine Le Pen et à son parti sur Facebook. Maxime Nicolle l'a reconnu lui même dans un commentaire.

Maxime Nicolle, l'une des figures des "gilets jaunes", "like" et commente beaucoup de contenus liés au FN sur Facebook
Maxime Nicolle, l'une des figures des "gilets jaunes", "like" et commente beaucoup de contenus liés au FN sur Facebook © Maxppp / PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Comme c'est le cas pour beaucoup de leaders du mouvement des "gilets jaunes" on ne connaissait pas d'engagement politique passé à Maxime Nicolle, l'une des figures les plus populaires de ce mouvement. Mais un examen minutieux de ses interactions publiques sur Facebook permet de mettre en lumière un intérêt certain pour les publications de Marine Le Pen et du FN. C'est le travail qu'a effectué la Fondation Jean Jaurès dans un rapport publié lundi et intitulé "En immersion numérique avec les Gilets Jaunes". France Inter a pu retrouver les publications exhumées par le think tank et d'autres interactions entre Maxime Nicolle et le FN. Ces "likes" et ces commentaires nombreux, réguliers et récents montrent que, sur Facebook en tous cas, Maxime Nicolle a tous les traits d'un sympathisant du parti de Marine Le Pen.

Egalement connu sous le nom de FlyRider, Maxime Nicolle est, avec Eric Drouet et Priscilla Ludosky, l'une des trois figures emblématiques du mouvement. En ce début de semaine, la rupture entre ces trois anciens compères semble consommée. Mais FlyRider reste à la fois très écouté et très controversé. Samedi il prenait la parole publiquement lors du rassemblement à Bourges. 

Mardi, sa vidéo le montre moins pacifiste que précédemment : "On a bien rigolé pendant neuf semaines, il serait peut-être temps de moins rigoler", dit-il, menaçant.

Après des bons résultats du FN, il commente: "Et hop ça avance"

Dans son rapport, la fondation Jean Jaurès explique que "malgré sa notoriété naissante et sa position officielle visant à nier toute proximité extrémiste, Maxime Nicolle a pourtant régulièrement adopté les codes complotistes que l'on retrouve habituellement dans les cercles militants gravitant autour des sites d'Alain Soral et des vidéos de Dieudonné". Le rapport note aussi que Maxime Nicolle a "liké" de nombreuses publications du Front national (aujourd'hui devenu Rassemblement national) et de Marine Le Pen, ce que nous avons pu vérifier. Toutes ces informations sont publiques.

Au soir du premier tour des élections régionales, le 6 décembre 2015, avec son compte Facebook, il commente ainsi le discours de la présidente du FN: "Et hop, ça avance".  Lors de ces élections, le FN avait réussi une percée historique, battant son record de voix.

Sur Facebook, Maxime Nicolle a commenté ce discours de Marine Le Pen après le premier tour des régionales de 2015
Sur Facebook, Maxime Nicolle a commenté ce discours de Marine Le Pen après le premier tour des régionales de 2015 / Capture d'écran

En décembre 2015, il "like" le post de Marine Le Pen consacré à la soirée électorale qu'elle a passée à Hénin-Beaumont à l'issue du premier tour des élections régionales. 

En décembre 2015, il "like" le post de Marine Le Pen consacré à la soirée électorale qu'elle a passé à Hénin-Beaumont à l'issue du premier tour des régionales.
En décembre 2015, il "like" le post de Marine Le Pen consacré à la soirée électorale qu'elle a passé à Hénin-Beaumont à l'issue du premier tour des régionales.

Sur Facebook, Maxime Nicolle "aime" aussi une photo de Marion Maréchal, un post de Marine le Pen qui salue l'arrivée au pouvoir de Matteo Salvini en Italie, ou une déclaration de Marine Le Pen après les attentats de Charlie Hebdo. Le 17 mai 2016, il "like" aussi un Facebook live de Marine Le Pen. Le 11 avril 2017, il "like" une vidéo de Marine Le Pen présentant ses "dix mesures immédiates" si elle arrivait au pouvoir. Et il y en a d'autres...

Sur Facebook, Maxime Nicolle "aime" aussi une photo de Marion Maréchal
Sur Facebook, Maxime Nicolle "aime" aussi une photo de Marion Maréchal

Des interactions très récentes

Certaines de ses interactions sont d'ailleurs très récentes. Le 31 octobre dernier, quelques jours avant le premier acte des "gilets jaunes", il "like" ainsi un post de Marine Le Pen dans laquelle la chef du Rassemblement national salue la décision de l'Autriche de se retirer du pacte de l'ONU sur les migrations. 

En octobre dernier, Maxime Nicolle "lilke" un post de Marine Le Pen dans lequel elle salue la décision de l'Autriche de se retirer du pacte de l'ONU sur les migrations
En octobre dernier, Maxime Nicolle "lilke" un post de Marine Le Pen dans lequel elle salue la décision de l'Autriche de se retirer du pacte de l'ONU sur les migrations

Quand Maxime Nicolle interagit avec une personnalité politique sur Facebook, il s'agit très souvent de Marine Le Pen. Mais ce n'est pas exclusif. En octobre 2015, par exemple, il "like" une vidéo d'un coup de gueule d'Olivier Besancenot sur France 2 sur les mouvements sociaux. Contacté via Facebook, Maxime Nicolle n'a pas souhaité répondre à nos questions. 

Mais au détour d'un commentaire posté sur Facebook, il a reconnu mardi soir avoir "liké" des contenus liés au FN. "On peut tous se tromper (...) et ça ne veut pas dire que je cautionne leur connerie haineuse", écrit-il.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.