Elle : Par exemple, tu ne me dis jamais que je suis jolie.Il pose sa tasse et la regarde.Lui : Tu es jolie.Elle lève les yeux au ciel.Elle : Mais tu ne me le dis jamais quand je ne te le demande pas.Lui : Tu rigoles, c’est pas vrai ! Parfois je te le dis ! Mais quand je te le dis, toi tu me réponds toujours que tu ne me crois pas.Elle : C’est parce que tu ne mets pas le ton.Lui : Faut que je le dise comment ?Elle : Quand tu me dis que je suis jolie, je vois bien que tu ne le penses pas.Lui : Faut que je le dise comment ?Elle : Avec le ton.Lui : Avec quel ton ?Elle : Le ton de quelqu’un qui pense vraiment que je suis jolie.Lui : Mais je t’ai toujours trouvé super jolie ! Là, ce matin, peut-être pas, parce que t’as les cheveux dans les yeux. Mais sinon t’es super jolie !Elle : Qu’est-ce qu’ils ont, mes cheveux ?Lui : C’est simplement que t’es pas coiffée.Elle : Je sors de chez le coiffeur.Le serveur passe devant leur table. Il jette un œil et une oreille.Lui : S’il vous plaît ! On va reprendre deux cafés !Elle : Pour moi, ce sera un chocolat.Lui : Donc ce sera deux chocolats !Elle : Finalement, je vais reprendre un café.Lui : Bon, décide-toi ! Qu’est-ce que tu veux ?Elle regarde le serveur.Elle : Mettez-moi la même chose que lui.Lui : Donc ce sera deux whiskys.Elle lève les yeux au ciel.Elle : Je vais reprendre un café.Le serveur : Donc ce sera deux cafés ?Lui : Je reste sur le whisky. Mettez-moi un double whisky.Le serveur tourne les talons.Le serveur : Un café et un double whisky pour la table à la jolie fille !Lui : Tu as vu, lui aussi, il trouve que t’es jolie !Elle : Il n’en pense pas un mot. Il est serveur.Lui : Et alors, ça l’empêche de te trouver jolie ?Elle : C’est juste qu’il ne peut pas dire ‘la table à la fille moche’ ! Il est serveur, ça ne se fait pas.Lui : Mais s’il ne te trouvait pas jolie, il aurait dit autre chose ! Il aurait dit un truc du genre ‘la table 16’ ou ‘la table du petit couple’.Elle : Où ça, il y a un couple ?Lui : Toi et moi, on n’est pas un couple ?Elle : Il aurait pu dire aussi ‘la table du gros con’. Sauf que ‘gros con’, c’est comme ‘fille moche’. Il est serveur, ça ne se fait pas.Lui : Tu me traites de gros con ?Elle : Ne change pas de conversation. Dès qu’on parle sérieusement, faut que tu embrayes sur autre chose !Lui : Tu m’as traité de gros con ?Elle : Tu n’avais qu’à pas me dire que j’étais mal coiffée.Revoilà le serveur.Le serveur : Le café c’est donc pour madame.Lui : C’est pour la jolie fille.Le serveur. Le whisky c’est donc pour monsieur.Lui : Oui, c’est pour le gros con.Le serveur hésite un instant avant de poser le verre. Puis il le pose et il repart.Elle : Pour plomber l’ambiance, t’es fortiche !Lui : Tu peux parler !Elle : Comment ça, je peux parler ?Lui : Non d’ailleurs s’il te plaît tais-toi. Il faut que je réfléchisse.Il avale une gorgée.Elle : Il faut que tu réfléchisses ?Lui : Il faut que je réfléchisse.Elle : Et tu me demandes de me taire ?Lui : Juste une minute, ce serait bien.Elle : Moi je t’explique que je suis triste parce que tu ne me dis jamais que je suis jolie et toi, tu me demandes de me taire ? C’est ça ?Lui : C’est ça.Elle : Tu ne supportes pas la vérité !Lui : La quoi ?Elle : La vérité.Lui : C’est toi.Elle : Quoi, c’est moi ? C’est moi, quoi ?Lui : La vérité, c’est que c’est toi que je ne supporte pas.Il avale une gorgée. Elle lève les yeux au ciel.Elle : C’est bon ? Je peux reparler ? Dis, mon chéri, je peux reparler ?Il termine son whisky.Elle : On le fait quand, ce bébé ?

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.