Elle : Tu comptes aller jusqu’où ?Lui : Comment ça, je compte aller jusqu’où ?Elle : Jusqu’à combien de kilos ?Lui : Combien de kilos de quoi ?Elle : Combien de kilos de gras en plus ? Dis-moi franchement, que je me prépare. Tu t’es fixé un poids maximum ?Lui : Je vais aller jusqu’à deux tonnes.Elle : Tiens, c’est joli cette écharpe ! Ne bouge pas, je l’essaye.Lui : Je vais aller jusqu’à deux tonnes. Et si ça te plait pas c’est pareil.Elle : Parce que toi, ça te plairait que je me laisse aller comme ça ?Lui : Je ne me laisse aller, c’est juste à cause des fêtes.Elle : Tu avais déjà pris du gras avant les fêtes.Lui : Ben ça doit être chromosomique. Ces derniers temps, j’ai toujours faim. Et donc, c’est vrai, j’ai pris un peu.Elle : Un peu ?Lui : Beaucoup.Elle : Enormément. Tu as pris énormément.Lui : Et toi, alors, tu la prends cette écharpe ?Elle : Je ne suis pas sûre qu’elle m’aille très bien. Tu ne veux rien essayer ?Lui : Je n’ai pas la tête à cela.Elle : Eh bien regarde tes fesses ! Faudrait que tu te trouves un pantalon. T’es à plein dans tes pantalons.Lui : Tu la prends, cette écharpe ?Elle : En fait, c’est la couleur. Je ne suis pas sûre pour la couleur. Elle serait noire, je n’hésiterais pas, parce que le noir ça va avec tout. Mais gris souris, ce n’est pas pareil.Lui : Il me semble que le gris va aussi avec tout.Elle : Le gris perle, ça va avec tout ! Mais pas le gris souris !Lui : C’est quoi, la différence ?Elle : Le gris souris est plus intense et le gris perle est plus doux, plus facile à marier.Lui : J’adore la profondeur de notre discussion…Elle : Ou bien alors je prends la rouge, mais elle n’est pas soldée.Lui : Elle te va bien aussi.Elle : Je ne suis pas sûre pour la longueur.Lui : C’est ce que je me dis tous les matins quand je me regarde dans la glace.Elle : Qu’est-ce que tu peux être lourd…Lui : Je te remercie, j’ai compris.Elle : Je ne suis pas sûre non plus pour la matière. Elle est un peu rigide.Lui : Parce que toi, sinon, tu t’es fixée un poids maximum ?Elle : Un poids pour une écharpe ?Lui : Un poids au-delà duquel je n’ai pas le droit d’aller.Elle : Je crois que tu l’as atteint.Lui : Ça veut dire que si jamais je vais jusqu’à deux tonnes…Elle : Je ne serai plus là pour constater. Tu ne la trouves pas trop rigide ?Lui : Normal si c’est rigide. La matière, c’est du cuir. Je la trouve surtout très étroite et avec la boucle en métal, ça fait un peu collier pour chien.Elle : Une belle écharpe en cuir décorée d’une boucle en métal, c’est vrai que c’est pas commun.Lui : Ne pas aimer les gros, en revanche, c’est d’un banal…Elle : Qu’est-ce que t’es susceptible !Lui : Si je te parlais de ton gras, tu le prendrais comment ?Elle : Je fais juste attention à toi ! Du débordes de partout et on voit même tes seins !Lui : Il y en a à qui ça plaît.Elle : Dis pas n’importe quoi.Le vendeur : Je fais des promos sur les tee-shirts ! Si Monsieur a envie d’essayer…Lui : Monsieur n’a pas envie.Elle : Allez vas-y, essaye !Le vendeur : Je n’ai que des petites tailles mais ça se porte très moulant !Elle : Allez vas-y, qu’on se marre un peu !Lui : Monsieur n’a pas envie.Elle : Et moi j’essaye l’écharpe bleue ! Regarde comme elle est belle !Lui : En fait, si je comprends bien : si jamais je reprends du gras, ça y est toi tu ne m’aimes plus.Elle : Je n’ai jamais dit ça.Lui : Alors donc explique-toi ! S’il te plaît, sois précise !Elle : Tu veux que je t’explique quoi ?Lui. A partir de quel poids tu ne m’aimeras plus ?Elle : Tu m’embêtes avec tes questions.Le vendeur : Et alors, mademoiselle, vous la prenez, cette ceinture ?Elle : Pardon ?Le vendeur : La ceinture, là, vous la prenez ?Elle : C’est une ceinture ?Le vendeur : Ce que vous vous enroulez autour du cou depuis dix minutes, oui, ce sont des ceintures !Lui : Je me disais bien aussi...Elle : Vous en avez pour hommes ? Une très grande taille pour homme ?Le vendeur : Quelle nuance de couleur ?Elle : Ce qui serait bien, ce serait une gris perle.Le vendeur : Mais pourquoi il s’en va ?Lui : Je n’ai pas besoin de ceinture.Elle : Mais attends ! Où tu vas ?Lui : Je vais à la boulangerie. Tu m’énerves trop. J’ai faim.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.