Des coupures d'eau seulement pour les ménages précaires
Des coupures d'eau seulement pour les ménages précaires © PHOTOPQR/EST ECLAIR/LUDOVIC PETIOT / PHOTOPQR/EST ECLAIR/LUDOVIC PETIOT

Depuis 2013, on n'a plus le droit de couper l'eau dans les résidences principales. Un amendement du projet de loi sur la transition énergétique a été adopté au sénat. Il prévoit de maintenir ce service de l'eau uniquement pour les ménages précaires.

Ségolène Royal est favorable à cet amendement UMP mais l'association de consommateurs CLCV demande son retrait, dans une lettre à la ministre de l'Environnement. François Carlier est le Délégué général de la CLCV :

On peut tenir sur ce progrès qui est l'interdiction des coupures d'eau.

La loi Brottes du 15 avril 2013 interdit à un distributeur de couper l'alimentation en eau dans une résidence principale même en cas d'impayé. L'amendement est porté par le sénateur Christian Cambon (UMP/Val-de-Marne), vice-président du Syndicat des eaux d'Ile-de-France. L'idée selon est "d'instaurer toujours une trève hivernale mais pour les gens qui sont en difficulté.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.