pas de théorie du genre enseignée à l'école
pas de théorie du genre enseignée à l'école © reuters

Selon un rapport de l'Observatoire international de la violence à l'école, près d'un directeur d'école (maternelle ou élémentaire) sur deux a déjà été agressé verbalement ou physiquement par des parents d'élèves.

L'étude a été réalisée durant l'année scolaire 2012-2013 auprès de 4000 directeurs. 49% des chefs d'établissement interrogés ont été victimes de violence au moins une fois au cuors de cette année scolaire. Parmi les formes de violences, c'est le harcèlement qui est la plus répandue (38,6%) suivie des menaces (26,7%) des insultes (23,1%) et les coups (0,7%).

L'ancien inspecteur général de l''Education nationale qui a conduit l'enquête, Georges Fotinos, invité du journal de 13 heures de France Inter, déplore :

Les valeurs républicaines ne sont plus inculquées par les familles.

Illustration de cette montée de la violence dans ce reportage de Sonia Bourhan dans une école parisienne

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.