Elne, dans le Pyréenes Orientales
Elne, dans le Pyréenes Orientales © Google maps & France Inter /

Le nouveau maire d'Elne, une commune des Pyrénées-Orientales, a fait le choix de rébaptiser les rues du nouvel "éco-lotissement" portant des noms de femmes, par des noms de pics montagneux de la région.

Les femmes résistantes n'auront pas leurs noms sur les plaques du futur lotissement à Elne. Les panneaux des noms de rue ne sont même pas encore posées (le lotissement est à construire) qu'ils sont déjà débaptisés.

Le conseil municipal a adopté une délibération pour annuler la décision de l'ancien maire. Les neuf rues du lotissement "les portes d'Illibéris" seront donc baptisées avec les noms des pic pyrénéens, à la place de Mère Teresa, Lucie Aubrac, Olympe de Gouges ou encore Rosa Parks. Pour la majorité de droite au conseil municipal, ces noms sont mieux adaptés au futur éco-lotissement.

Fausse excuse pour Nicolas Garcia, l'ancien maire d'Elne, élu communiste au conseil municipal et pour l'association nationale des anciens combattants résistants des Pyrénées-Orientales.

Le reportage de Marion Paquet

Le nouveau maire d'Elne, a refusé de communiquer sur ce sujet.

Mots-clés: