Une étude du CSA dénonce la sexualisation des publicités et le maintien des clichés les plus sexistes dans les spots télé. Le CSA compte demander aux acteurs du secteur de s'engager à revoir leurs copies.

Publicité pour un dentifrice avec experts
Publicité pour un dentifrice avec experts © Capture d'écran

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel  publie une étude des plus parlantes en matière de sexisme : 

Les experts dans les publicités sont presque exclusivement des hommes : 82% d'hommes experts contre seulement 18% de femmes expertes.

Les deux tiers des publicités présentant des personnages avec des connotations sexuelles mettent en scène des femmes : 67% contre 33% pour les hommes. 

Une répartition stéréotypée des catégories de produits apparaît : des hommes pour parler d’automobile et des femmes pour l’entretien du corps ou de la maison.

Et lorsque la publicité utilise le corps de manière sexualisée, c'est toujours à travers le corps d'une femme. 

Pour Sylvie Pierre-Brossolette, chargée des droits des femmes au CSA et en charge du rapport :

Ça fige une image de la femme d'un autre âge et ces clichés imprègnent les téléspectateurs et ça n'aide vraiment pas à faire progresser le respect des femmes en général.

Objectif : obtenir des engagements des professionnels

Pour pouvoir dialoguer avec le secteur, il nous fallait des chiffres 

dit Sylvie Pierre-Brossolette

►ECOUTER | Sylvie Pierre-Brossolette, chargée des droits des femmes au CSA et en charge du rapport (au micro de Valérie Cantié) : 

56 sec

Sylvie Pierre-Brossolette

Par Valérie Cantié

Le CSA va réunir dès le mois de novembre les annonceurs, les agences de publicité et les représentants des chaînes de télé afin de leur demander des engagements. Si les engagements pris ne sont pas respectés, le CSA pourra toujours utiliser son arsenal répressif : mises en garde, mises en demeure, sanctions etc. Mais il espère ne pas avoir à en arriver là.

Le CSA espère en tout cas en finir avec ce genre de publicités : 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.