50 postes sont à pourvoir au sein de l'élite de l'armée de l'Air, le CPA 10, les Forces spéciales du commando parachutiste 10 basées à Orléans dans le Loiret. Toutes et tous sont bienvenus, civils ou militaires, car les armées manquent de soldats pour leurs opérations extérieures que ce soit au Sahel ou au Levant.

Les commandos du CPA 10 avec le chien Laos
Les commandos du CPA 10 avec le chien Laos © Radio France / Nathalie Hernandez

Une fois n'est pas coutume, les Forces spéciales, dont les missions doivent rester secrètes, ouvrent leurs portes. La France est particulièrement engagée au Sahel avec l'opération Barkhane et en Irak et en Syrie dans la coalition anti Daech. D'où la nécessité de former des militaires d'élite pour appuyer les troupes au sol, recueillir du renseignement ou encore guider les frappes aériennes contre les terroristes. 

Sur la base d’Orléans, dans le Loiret , le CPA 10 , le commando parachutiste 10 compte 204 équipiers des Forces spéciales, avec seulement 2 % de femmes, deux d'entre elles sont en ce moment en mission au Sahel. Le CPA 10 a aujourd'hui besoin de forces vives, il veut recruter 50 personnes et les rendre opérationnels fin 2019. 

Antoine, Gauthier et Alexis ont décidé de tenter leur chance

Ils sont venus ce jour là assister à la cérémonie des couleurs sur la place d'armes du CPA 10. Ils pourront ensuite échanger avec ceux qu'ils espèrent rejoindre dans quelques mois. 

Pour l'instant les trois jeunes venus du civil se sont inscrits, soit sur internet, soit dans un centre de recrutement. Ils viennent de passer les premiers tests à Rennes. Des tests médicaux, physiques et psychotechniques. 

De longues semaines de formation les attendent ensuite. Les stages Maquis, Matou, Attila et enfin Belouga sont les étapes à franchir. Au total entre un an et demi et deux ans .  

Les quatre stages
Les quatre stages / Commandement des forces aériennes

Antoine a 20 ans il est étudiant et ce qu'il cherche c'est le top : 

J'aime l'action, me surpasser. Pour moi le CPA 10 c'est le top de l'armée de l'Air !

Le sergent chef Stan pourra leur servir d'exemple. Venu du civil il a réussi à intégrer le CPA 10 il y a 7 ans : 

C'est possible puisque je l'ai fait. Ne rien lâcher et la détermination fera le reste.

Au CPA 10 on apprend les techniques de combat, l'emploi des armes, les techniques d’autodéfense mais aussi celle de saut aéroporté à grande hauteur pour devenir chuteur opérationnel et pour pouvoir effectuer des sauts de jour comme de nuit à une hauteur entre 1 200 et 4 000 mètres. 

"Les autres qualités indispensables sont l'humilité et la confiance", explique le général Louis Fontant patron des Forces Spéciales Air : "le savoir-faire c'est celui du commando. Un commando c'est quelqu'un qui porte sa maison sur son dos. Il doit être agile, sportif et faire preuve de robustesse. Il vit dans l'inconfort. On doit faire confiance à son équipe."

La première chose qu'on apprend au CPA 10 c'est de vivre ensemble pour se faire confiance.

Sans oublier la discrétion, essentielle pour la réussite des opérations. Ces hommes gris, comme on les surnomme, doivent se fondre dans leur environnement afin de mener à bien des missions qui vont de la libération d'otages au guidage de frappes aériennes. 

La cérémonie des couleurs regroupe toute la base
La cérémonie des couleurs regroupe toute la base © Radio France / Nathalie Hernandez
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.